Le 26 mai, "je vote solidaire" pour changer de politique

La législature qui s’achève a été marquée par un climat politique offensif et répressif sur la question des migrations et des personnes étrangères en général. Ces derniers mois tout particulièrement, le sujet des migrations a pris une place centrale dans l’actualité et les discours politiques. Avec le lancement de la campagne électorale, les affirmations peu nuancées, voire erronées sur ces questions se sont multipliées.

L’accueil et la protection des demandeurs d’asile, les migrants en transit, les visas humanitaires, les sans-papiers, le regroupement familial, les centres fermés, les expulsions… des sujets dont on entend souvent parler, parfois de façon peu objective, ou sans savoir vraiment ce dont il s’agit.

A la veille des élections fédérales, régionales, communautaires et européennes, le CIRÉ veut permettre aux citoyens de s’informer de façon détaillée sur les questions migratoires et de pouvoir poser un choix éclairé dans l’isoloir, par sa campagne « Je vote solidaire ».

Cette campagne se décline à travers un site web, un clip vidéo, une brochure en version papier ou téléchargeable. Son contenu se base sur les deux mémorandums détaillant les recommandations du CIRÉ pour les niveaux fédéral, régional et communautaire.

Partagez le clip de campagne

Commandez la brochure

  • Commandez ou téléchargez la brochure de la campagne !
Veuillez sélectionner un formulaire valide

Les 8 chapitres de la brochure

Allez plus loin avec nos mémorandums

  • Approfondissez les sujets en lisant nos mémorandums pour les élections fédérales et pour les élections régionales et communautaires.
  • Quels sont les droits des personnes solidaires? Testez vos connaissances!

  • Politiques migratoires: ce qui a changé en 5 ans

    Interview de Sotieta Ngo, directrice du CIRÉ
  • Commander des brochures pour sensibiliser

  • Réfugié, demandeur d’asile, migrant… Lexique et définitions

  • Comment aider les migrants en Belgique? Voici des idées concrètes

  • Adresses utiles pour les personnes exilées en Belgique