Banner Top

“Je vote solidaire”: Inclusion dans la société

Une intégration satisfaisante demande des efforts, tant de la part des personnes étrangères que de la société d’accueil. Les migrants ne peuvent participer pleinement à notre société que si les autorités garantissent le respect de leurs droits fondamentaux et le plein accès à des dispositifs qui leur permettent de se construire un avenir et d’acquérir une position sociale, économique et politique équivalente à celle des nationaux. Il est aussi essentiel de renforcer un projet de société multiculturel inclusif de toutes les diversités pour déconstruire les préjugés mutuels et construire du lien social.

L’accès à des cours de langue

Ne pas maîtriser une langue nationale constitue un réel handicap au quotidien.Cela peut aussi entraîner un repli sur soi et de la communautarisation.

Pour être solidaire, la Belgique devrait…

  • garantir l’organisation d’assez de cours de français langue étrangère (FLE) de qualité pour toute personne qui souhaite apprendre la langue, et permettre son inscription sans condition de statut de séjour.
  • rendre flexibles l’offre et l’organisation des cours de FLE (horaires, nombre d’heures…) pour les rendre accessibles à des personnes aux profils divers et aux parcours migratoires souvent difficiles.
  • parallèlement, garantir un accès effectif aux services d’interprétariat social, évaluer les besoins selon l’évolution des mouvements migratoires et adapter l’offre en fonction.

L’accès à un logement décent et durable

Les familles d’origine étrangère à faibles revenus font face à de nombreuses discriminations en matière de logement et ont de plus en plus de difficultés à se loger correctement.

Pour être solidaire, la Belgique devrait…

  • faciliter la location ou l’acquisition d’un logement décent et durable, via la création d’un fonds universel de garanties locatives, l’octroi d’abattement de droits d’enregistrement…
  • mettre en place des dispositifs qui favorisent la construction, la rénovation et la vente de logements accessibles financièrement à des familles à faibles ou moyens revenus.

L’accès à des outils d’insertion

Il est essentiel de donner aux primo-arrivants les outils et les moyens de satisfaire à ce que l’on attend d’eux en termes de compréhension de la société belge et d’intégration, pour leur permettre de s’émanciper et de prendre pied en Belgique.

Pour être solidaire, la Belgique devrait…

  • garantir que le parcours d’intégration et le parcours d’accueil répondent aux besoins des primo-arrivants, pour qu’ils puissent réellement mener à leur épanouissement dans la société belge multiculturelle.
  • adapter les parcours d’intégration et d’accueil aux besoins des bénéficiaires en prenant en compte leur situation individuelle, la diversité de leurs profils, leurs compétences et leurs lacunes.

Je vote solidaire

Le 26 mai, vous avez le pouvoir de changer la manière dont on traite les étrangers en Belgique.

Article mis à jour le

Share This