Les visages de l’accueil

En janvier 2022, suite à la requête de dix organisations, le tribunal de première instance de Bruxelles a estimé que l’État belge et l’Agence fédérale pour l’accueil des demandeurs d’asile (Fedasil) n’avaient pas respecté leurs obligations internationales et n’avaient notamment pas fourni des conditions d’accueil dignes et adéquates, y compris un hébergement, aux demandeur·euses de protection internationale (DPIs).
 
Plus d’un an plus tard, la situation n’a toujours pas été résolue. Le réseau d’accueil est saturé, les propositions faites par les associations sont rejetées et les solutions politiques largement insuffisantes et inefficaces.
 
Cette “crise” qui dure impacte durablement de nombreuses personnes: les demandeur·euses d’asile bien sûr, mais aussi toutes les personnes qui travaillent à leurs côtés: citoyen·nes, médecins, psys, avocat·es, travailleur·euses sociaux·ales…
 
Pour rendre compte de la réalité de ces personnes et leur donner la parole, nous avons réalisé, avec Vluchtelingenwerk Vlaanderen, le projet “Visages de l’accueil’, qui réunira une dizaine de témoignages de personnes qui vivent cette crise au quotidien.
 
Chaque mois, vous retrouverez un visage sur cette page.
 
Ce projet est mené par le CIRÉ et Vluchtelingenwerk Vlaanderen, avec le soutien du Hub humanitaire et du Samusocial.

 

Les visages de l’accueil est un projet porté par le CIRÉ et Vluchtelingenwerk Vlaanderen

Avec le soutien du Hub humanitaire et du Samusocial

  • FAQ? Accueil des demandeur·euses d’asile

  • Adresses utiles pour les personnes exilées en Belgique

  • Réfugié, migrant, sans-papiers… Lexique & définitions

  • Commander des brochures pour sensibiliser

  • Comment aider les migrants en Belgique? Voici des idées concrètes

  • Pin It on Pinterest

    Share This