Structure d’accueil pour demandeurs d’asile

Missions

L’objectif du service est de garantir un accueil adapté pour des demandeurs de protection internationale et des personnes vulnérables. Pour ce faire, le CIRÉ coordonne 277 places d’accueil en logement individuel ou semi-communautaire, dans le cadre d’une « Convention accueil » avec FEDASIL (l’Agence fédérale pour l’accueil des demandeurs d’asile) et 4 organisations partenaires.

En proposant un accueil en logements individuels et un accompagnement social adapté, la structure d’accueil des demandeurs d’asile privilégie la vie de famille et l’autonomie.

Avec quels partenaires?

Les quatre ONG partenaires du CIRÉ dans le cadre de la « Convention accueil » sont:

Ces organisations mettent des logements et un accompagnement à la disposition des demandeurs de protection internationale.

Le CIRÉ, en tant qu’organisation coupole, assure la gestion opérationnelle et financière de la structure d’accueil et apporte un appui à ses partenaires, notamment au travers de son service juridique et de son offre de formations.

Pour quels bénéficiaires?

Notre service s’adresse spécifiquement à deux groupes cibles :

  • les mineurs étrangers non-accompagnés (MENA) qui ont un statut de séjour
  • et les demandeurs de protection internationale qui ont des besoins psycho-médicaux spécifiques. Ces personnes sont dirigées vers chez nous par FEDASIL.

(Pour plus d’infos, voir l’onglet “Public” ci-dessous)

Des places sont proposées à Anvers, Bruxelles, Liège et Braine-le-Comte.

Témoignages

Vidéo à l’occasion des 15 ans de la structure d’accueil : L’autonomie des personnes et le respect de leur vie privée et familiale occupent une place centrale dans cet accueil.

!! Attention, les personnes placées via ce réseau d’accueil sont désignées par FEDASIL, qui prend en charge leur financement et désigne les demandeurs de protection internationale qui y résident.

Les mineurs étrangers non-accompagnés (MENA)

Le CIRÉ propose 84 places d’accueil pour des MENA âgés de plus de 16 ans ayant obtenu un statut de séjour.

En général, il s’agit de jeunes qui ont résidé dans des centres d’accueil communautaires pendant leur procédure d’asile. Une fois qu’ils obtiennent un statut de séjour (réfugié ou protection subsidiaire) ils peuvent être accueillis dans une structure d’accueil individuelle.

Ils y sont accompagnés vers l’autonomie et la transition vers l’aide sociale (mise en place par les CPAS).

Les demandeurs de protection internationale avec des besoins psycho-médicaux spécifiques

Le CIRÉ propose 82 places pour des demandeurs de protection internationale qui, en raison de leurs besoins psycho-médicaux, ne peuvent être pris en charge dans des centres d’accueil communautaires, ainsi qu’une centaine de places pour des membres de leur famille. 

Il peut s’agir de personnes souffrant de maladies chroniques nécessitant la proximité d’un hôpital spécialisé ou un régime alimentaire spécial, de personnes avec des problèmes psychologiques, de mobilité, des handicaps…

10 places sont prévues pour des personnes fortement dépendantes ; isolées, plus en mesure de cuisiner, de manger, de s’habiller, de se laver… En général, ces personnes ont besoin de soins quotidiens et (para)médicaux, pour lesquels les 4 organisations partenaires font appel à des organismes spécialisés.

Pour ces cas particuliers, une permanence sociale est organisée par nos organisations partenaires durant les heures de bureau, ainsi qu’une présence 24h/24h et 7j/7j afin d’assurer un accompagnement de proximité et de pouvoir intervenir rapidement en cas de problème.

Le service est joignable à ada@cire.be ou via le formulaire de contact

Coordinateur: Marc Goethals

Illustration à partir d’images de Freepik.com

  • Comment soutenir les personnes sans-papiers ? Voici 8 idées concrètes

  • Adresses utiles pour les personnes exilées en Belgique

  • Comment aider les migrants en Belgique? Voici 32 idées concrètes

  • Réfugié, demandeur d’asile, migrant… Lexique et définitions