L’échec prévisible de l’accord pour sortir de la “crise de l’accueil” (2/3)

Dans une précédente analyse, nous contextualisions l’accord fédéral du 9 mars 2023 qui comporte des mesures de sortie de la “crise de l’accueil”, en échange de plusieurs réformes législatives, parfois restrictives et n’ayant pas de lien direct avec la crise de l’accueil, et ayant pour but de lutter contre des prétendus abus ou d’augmenter les expulsions de personnes migrantes (voir analyse partie 1).

Parce que les mesures de sortie de crise ne permettront pas d’atteindre cet objectif, la présente publication revient concrètement sur certaines mesures, pour en expliquer la logique et démontrer leur échec prévisible.

Retrouvez les 3 analyses

  • FAQ? Accueil des demandeur·euses d’asile

  • Adresses utiles pour les personnes exilées en Belgique

  • Réfugié, migrant, sans-papiers… Lexique & définitions

  • Commander des brochures pour sensibiliser

  • Comment aider les migrants en Belgique? Voici des idées concrètes

  • Pin It on Pinterest

    Share This