soutien

Dissuader n’est pas informer

Theo Francken a rapproché ce mardi 8 mars les déclarations de Myria concernant les courriers envoyés aux demandeurs d'asile à une attitude de trafiquants d'êtres humains. Une réaction choquante et indigne d’un Secrétaire d’État en charge des questions d’asile et de migration.

Zahid, Theo et la loi

Une situation chaotique à l’Office des étrangers, des informations orientées et dissuasives de la part du Secrétaire d’État envoyées à des demandeurs d’asile en cours de procédure, des mesures qui flirtent avec l’illégalité voire qui sont clairement contraires à la loi. Le CIRÉ s'inquiète de cette manière d’accueillir les réfugiés en Belgique. Découvrez notre "Opinion" parue dans La Libre Belgique du 21 décembre 2015.

Le droit d'asile des Irakiens en danger

Depuis quelques semaines, le Secrétaire d’État à l’asile et la migration met en place différentes mesures visant clairement à dissuader les Irakiens de venir demander l’asile en Belgique. Pour le CIRÉ, cela revient à les détourner de l’exercice de leur droit d’asile. Et ceci n’est pas acceptable. Découvrez le communiqué de presse du CIRÉ du 8 octobre 2015.

Dissuasion des demandeurs d’asile serbes: le droit d’asile en danger?

carte-blanche-serbie-3La semaine passée, la Secrétaire d'État à l'asile et la migration, Maggie De Block, s'est rendue en Serbie afin d'expliquer aux minorités roms et albanaises que leur chance d'obtenir l'asile en Belgique est quasi nulle. Pour le CIRÉ, dissuader ainsi les demandeurs d'asile de venir chez nous, c'est nier les discriminations dont ils sont victimes en Serbie. Et c'est mettre en péril le droit d'asile. Cette carte blanche est parue sur le site internet du journal Le Soir le mardi 16 octobre.

S'abonner à ce flux RSS