soutien

Non-assistance à personne en danger et laisser mourir: les militants identitaires au secours de la politique européenne de contrôle des frontières

"Collusion avec les passeurs", création d’ "un facteur d’attraction", "mise en danger des personnes en migration": depuis plusieurs mois, les ONG intervenant en Méditerranée pour sauver des vies font l’objet d’attaques et de diffamation de la part de la justice italienne, de l’agence européenne Frontex et dernièrement de l’extrême droite européenne.

Le secret professionnel: une valeur fondamentale des droits sociaux en danger

En tant que défenseurs du droit des étrangers, nous nous opposons fermement à cette proposition de loi. Celle-ci s’inscrit dans un climat général sécuritaire stigmatisant les personnes étrangères, en provoquant délibérément une confusion entre "étranger", "criminel" et "terroriste". Le CIRÉ s'est joint à l’appel à manifester de ce jeudi 16 février, à partir de 13h30 sur la Place Poelaert à 1000 Bruxelles.

Le droit d’asile en danger

Le Secrétaire d’État à l’asile et à la migration a rédigé un courrier à tous les demandeurs d’asile de Belgique, pour les "informer" sur les difficultés qu’ils rencontreront durant leur procédure. Le CIRÉ a rédigé une analyse qui démontre en quoi cette démarche vise non pas l’information mais la dissuasion des demandeurs d’asile. Et pourquoi cela met en péril le droit d’asile.

S'abonner à ce flux RSS