Sikitiko, la main du roi

En juin 2014, MICmag a publié un dossier qui questionnait la façon dont l’histoire coloniale belge nous est racontée… ou non. Dans ce trop court dossier, nous avons opéré quelques aller-retours entre la période coloniale dans l’Afrique des Grands Lacs et notre époque actuelle. Notre but : comprendre en quoi l’histoire officielle non soldée a un impact aujourd’hui dans les relations entre Belges et Congolais, ici et là-bas.

Lors d’une conférence le 14 octobre 2014 au BELvue, au cœur de l’expo “Notre Congo/Votre Congo” (ouverte jusqu’au 30 novembre), nous avons prolongé les réflexions avec deux experts :

  • Mireille-Tsheusi Robert est présidente de l’Observatoire Bayaya et termine une recherche action sur les “bandes urbaines”. Elle a contextualisé le discours de jeunes belges de parents congolais, en lien avec le passif du passé, avec un petit détour par la psychologie interculturelle.
  • Karel Arnaut est anthropologue africaniste, coordinateur de recherche à la KUL. Il est parti des résistances qui émergent face à un travail historique en profondeur, pour évoquer ensuite l’arrivée d’une nouvelle génération d’activistes en marche. Il nous a aussi fait découvrir un mini film qui vaut le détour…

Et c’est dans ce cadre que Karel Arnaut nous a présenté ce petit film incroyable: Sikitiko, la main du roi.

  • Réfugié, demandeur d’asile, migrant… Lexique & définitions

  • Adresses utiles pour les personnes exilées en Belgique

  • Quels sont les droits des personnes solidaires? Testez vos connaissances!

  • Commander des brochures pour sensibiliser

  • Comment aider les migrants en Belgique? Voici des idées concrètes