soutien

Préjugé #10 : "C’est en restant chez eux qu’ils développeront leur pays"

Un grand nombre de migrants n’ont pas d’autre choix que de quitter leur pays, leur maison et leur famille : ils prennent la route de l’exil pour fuir la guerre, les violences ou la misère.

C’est sur les conditions de vie dans leurs pays d’origine, et donc sur les causes de leur exil, qu’il faudrait agir. Plutôt que de dépenser tant d’argent pour protéger ses frontières et expulser les étrangers, l’Europe ferait mieux de mobiliser les moyens nécessaires pour garantir la paix et le développement dans les pays d’origine.Au contraire, depuis de nombreuses années, une partie du budget de l’aide publique au développement est elle aussi consacrée au contrôle des flux migratoires dans les pays d’origine et de transit des migrants.

Mais tant que la sécurité, les ressources et les droits de l’homme seront plus accessibles à certains endroits de la planète qu’à d’autres, aussi longtemps que notre monde sera marqué par de tels déséquilibres, les humains auront des raisons de se déplacer. Rappelons que nos pays du Nord et nos multinationales jouent un rôle dans les déséquilibres et les inégalités avec les pays du Sud.

Enfin, ce que l’on sait peu, c’est que les migrants sont d’importants contributeurs financiers par le transfert d’argent vers leurs pays d’origine. Les montants ainsi envoyés sont bien plus élevés que les budgets de l’aide publique au développement. En 2016, au niveau mondial, l’aide publique au développement représentait 142,6 milliards de dollars, alors que les montants envoyés par les migrants vers leurs pays d’origine s'élevaient à 429 milliards de dollars. Sans compter qu’en Belgique, ces dernières années, les budgets de l’aide publique au développement ne cessent d’être rabotés.

graphique prejuge 10

©MICMAG

Le PNUD a de son côté démontré que la migration peut améliorer le développement humain pour les personnes migrantes, comme pour les communautés d’accueil et celles de départ.

 

Dernière modification le jeudi 19 juillet 2018 17:06