Banner Top

La caravane des migrants pour soutenir les sans-papiers… bientôt près de chez vous!

Ce vendredi 21 octobre, la Caravane des Migrants Sans Papiers fera escale dans la ville de Mons, pour venir à la rencontre des Montois(e)s, leur proposer une autre image des personnes sans-papiers et créer avec eux des perspectives d’alliances et de luttes communes.

La Caravane des migrants est une initiative des collectifs de sans papiers présents en Belgique et de la plateforme associative et syndicale qui les soutient. Sa démarche consiste à aller à la rencontre des différentes villes du pays, faire connaître les réalités des sans papiers et déconstruire les idées reçues à leur égard, et bâtir des ponts entre les luttes, là où l’on essaie de nous faire croire que « eux » et « nous » sommes concurrents.

Lors de sa venue à Mons, ce vendredi, une délégation de sans papiers mobilisés et des organisations qui les soutiennent, rencontreront les élèves de 4ème et 5ème secondaire de l’IESPP (Nursing) et les étudiants de 1ère année de formation en assistant social de la Helha avant d’être accueillis par le tissu associatif local pour un temps d’échange. L’après-midi, ils iront rencontrer le bourgmestre de la Ville, Mr Di Rupo. La journée se terminera avec la projection à 17h30 du film Fuocoammare au cinéma Plaza Art, Rue de Nimy.

Les personnes sans papiers – autrement dit sans titre de séjour – seraient plus de 150 000 en Belgique aujourd’hui. Cette situation ne résulte pas d’un choix délibéré de leur part, mais bien des politiques migratoires à l’œuvre, ultrarestrictives et productrices de poches de non droit, propices à l’expulsion et à l’exploitation.

Ces hommes, femmes et enfants sans droit de séjour ne sont ni des profiteurs ni des criminels. Ils n’ont droit à rien, ou presque, et exécutent dans des conditions déplorables les boulots dont les belges ne veulent pas.

Depuis maintenant plus de deux ans, plusieurs collectifs de sans papiers, bruxellois et liégeois, se retrouvent et s’organisent au sein d’une coordination, en vue de définir une stratégie de lutte commune et de faire entendre leur voix. Ensemble et avec leur plateforme de soutien, ils demandent que leurs droits et leur dignité soient enfin respectés, ainsi que d’être reconnus comme citoyens à part entière, eux qui exercent une citoyenneté de fait au quotidien.

La Caravane des Migrants se rendra aussi à La Louvière le 20 décembre et à Gent début de l’année prochaine. Elle compte faire le tour de la Belgique d’ici la fin 2017.

Revendications

  • La régularisation des sans-papiers et l’inscription dans la loi de critères clairs et permanents
  • Un élargissement conséquent des voies d’accès au séjour légal en Belgique
  • La dépénalisation du séjour illégal
  • La fermeture des centres fermés
  • La lutte contre l’exploitation des sans-papiers et la mise en concurrence des travailleurs
  • Le respect des droits des enfants sans papiers, au même titre que ceux de tous les enfants

Partenaires du projet

La Coordination des sans-papiers, le Comité des Femmes sans-papiers, le Journal des Sans-Papiers, Sans-Papiers TV, la Plateforme de concertation autour du combat des sans-papiers, Amitiés sans Frontières, le CEPAG, le CIRÉ, la CSC, la FGTB, le MOC le MRAX, SOS-Migrants,…

Partenaires de la plateforme associative montoise soutenant la Caravane des Migrants

Borinage 2000, CIEP-MOC, CIMB, CNCD 11.11.11, CSC Mons-La Louvière, Ecran d’Eveil, FGTB, Groupe montois de soutien aux sans-papiers, Intal, Jeunes FGTB, La Maison Folie, Le Village du Monde, Maison des Jeuens Robert Beugnies, Picardie Laïque, Réseau IDE, Théâtre du Copion, Théâtre des Rues.

Article mis à jour le

Mots clés
Share This