Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

Le 25 novembre est la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Quels droits ont les femmes migrantes victimes de violences conjugales?

Pourquoi cette brochure?

Depuis plusieurs années, le CIRÉ accompagne des femmes dans leur lutte contre la double violence dont elles sont victimes. En effet, de nombreuses personnes migrantes, majoritairement des femmes, subissent la violence administrative inhérente au regroupement familial, à laquelle s’ajoute la violence de leur conjoint.

Une mise à jour en 2020

La brochure “Migrant·e et violence conjugale: quels sont mes droits?”, publiée en 2015, a été mise à jour en 2020. Elle souligne que la loi belge condamne la violence conjugale et protège les victimes, quelle que soit leur nationalité ou situation de séjour.

Elle rappelle leurs droits: en parler, porter plainte, se faire soigner, quitter le domicile, garder sa carte de séjour…

Et explique les démarches à entreprendre auprès de l’Office des étrangers pour conserver son titre de séjour. Elle renseigne aussi les services auxquels les personnes peuvent s’adresser pour trouver de l’aide et avoir effectivement accès à leurs droits.

Les outils

Les informations principales en un clin d’œil

Slider image
Slider image
Slider image
Slider image
Slider image
Slider image
Slider image
Slider image

Illustration à partir d’images de Freepik.com

  • Réfugié, migrant, sans-papiers… Lexique & définitions

  • Adresses utiles pour les personnes exilées en Belgique

  • Quels sont les droits des personnes solidaires? Testez vos connaissances!

  • Commander des brochures pour sensibiliser

  • Comment aider les migrants en Belgique? Voici des idées concrètes