soutien

Préjugé #7 : "Les migrants viennent profiter de notre système social"

Les raisons qui poussent les migrants à quitter leur pays sont très diverses et ne peuvent certainement pas se résumer à la volonté de venir "profiter". Par ailleurs, l’accès des étrangers au système social belge est loin d’être illimité et dépend de leur statut de séjour.

Les étrangers autorisés au séjour en Belgique ont accès au marché du travail et à l’aide financière du CPAS. Mais cela ne veut pas dire qu’ils ont, du jour au lendemain, les mêmes droits qu’un Belge qui a cotisé toute sa vie, comme le droit au chômage. De plus, l'octroi et le maintien de nombreux statuts de séjour (regroupement familial, séjour étudiant, régularisation...) sont conditionnés au fait de ne pas dépendre du CPAS.

Quant aux demandeurs d’asile, pendant l’examen de leur dossier, ils n’ont droit qu’à une aide matérielle fournie par l’Agence fédérale pour l’accueil des demandeurs d’asile (Fedasil) et ses partenaires: ils sont logés, nourris et accompagnés. À moins que la procédure ne se prolonge au-delà de quatre mois, ils n’ont pas accès au marché du travail.

Ensuite, s’ils reçoivent le statut de réfugié ou la protection subsidiaire, ils obtiennent un droit au séjour en Belgique, un accès au marché du travail et un droit à l’aide financière du CPAS. Celle-ci sera bien souvent nécessaire dans un premier temps, pour leur permettre de se construire une vie en Belgique. Mais cela ne veut pas dire qu’ils en feront usage longtemps: une étude menée par l’ULB et la KUL montre que quatre ans après la reconnaissance de leur statut, 55% des réfugiés se retrouvent sur le marché du travail. Un score qui tend à se rapprocher de celui de la moyenne de la population belge, à savoir 65%.

Les sans-papiers, par contre, n’ont pas accès au marché du travail et n’ont droit à aucune aide sociale, sauf à l’aide médicale urgente. Ils sont donc dans une situation extrêmement précaire. Un meilleur accès des étrangers au système social belge leur permettrait de s’intégrer plus facilement, de travailler plus rapidement, et donc de participer activement à ce même système.

Pour approfondir:

Dernière modification le mardi 03 mai 2016 16:34