passeport

Comment devient-on "sans-papiers"?

Que ce soit dans la presse ou les discours politiques, on entend régulièrement parler des “sans-papiers” dans des termes très négatifs. On parle “d’illégaux”, de “clandestins”, “d’irréguliers”… Au-delà des mots, la manière dont on qualifie les personnes sans papiers oriente l’image que la société a d’eux et connote les réponses à donner à leur situation.

Pourtant, les sans-papiers ne constituent pas un groupe homogène. Sous cette appellation du langage courant se cachent de très nombreuses situations. Qui sont les personnes que l’on dit sans papiers? Quels sont leurs parcours? Sans prétendre à l’exhaustivité, c’est à ces questions que la présente analyse tente d’apporter quelques éléments de réponse.

Contrairement à une idée répandue, il n’y a pas de droit du sol en Belgique. Un enfant né sur le territoire belge n’obtient un titre de séjour qu’en fonction de la situation administrative de ses parents.

Découvrez cette analyse

  • Comment soutenir les personnes sans-papiers ? Voici 8 idées concrètes

  • Adresses utiles pour les personnes exilées en Belgique

  • Comment aider les migrants en Belgique? Voici 32 idées concrètes

  • Réfugié, demandeur d’asile, migrant… Lexique et définitions