Préjugé #7 : "Les migrants viennent profiter de notre système social"

Les raisons qui poussent les migrants à quitter leur pays sont très diverses et ne peuvent certainement pas se résumer à la volonté de venir “profiter”. Par ailleurs, l’accès des étrangers au système social belge est très limité et dépend de leur statut de séjour.

Les étrangers autorisés au séjour en Belgique ont accès au marché du travail et à l’aide financière du CPAS. Mais cela ne veut pas dire qu’ils ont, du jour au lendemain, les mêmes droits qu’un Belge qui a cotisé toute sa vie, comme le droit au chômage. De plus, l’octroi et le maintien de nombreux statuts de séjour(regroupement familial, séjour étudiant, régularisation…) sont conditionnés au fait de ne pas dépendre du CPAS.

Quant aux demandeurs d’asile, pendant l’examen de leur dossier, ils n’ont droit qu’à une aide matérielle fournie par l’Agence fédérale pour l’accueil des demandeurs d’asile (Fedasil) et ses partenaires : ils sont logés, nourris et accompagnés. À moins que la procédure ne se prolonge au-delà de quatre mois, ils n’ont pas accès au marché du travail. Ensuite, s’ils reçoivent le statut de réfugié ou la protection subsidiaire, ils obtiennent un droit au séjour en Belgique, un accès au marché du travail et un droit à l’aide financière du CPAS. Celle-ci sera bien souvent nécessaire dans un premier temps, pour leur permettre de se construire une vie en Belgique. Selon une analyse réalisée par la Banque nationale de Belgique en 2020, en moyenne, les étrangers contribuent moins que les natifs (en termes d’impôts, taxes, et cotisations sociales), mais reçoivent aussi moins d’aides.

Les sans-papiers, par contre, n’ont pas accès au marché du travail et n’ont droit à aucune aide sociale, sauf à l’aide médicale urgente. Ils sont donc dans une situation extrêmement précaire.

Un meilleur accès des étrangers au système social belge, ainsi que de meilleures politiques d’intégration (cours de langues, reconnaissances des diplômes…) leur permettrait de s’intégrer plus facilement, de travailler plus rapidement, et donc de participer activement à ce même système. (voir préjugé 8 : “Ils ne s’intégreront jamais”).

Pour lire la brochure complète

  • Réfugié, demandeur d’asile, migrant… Lexique & définitions

  • Adresses utiles pour les personnes exilées en Belgique

  • Quels sont les droits des personnes solidaires? Testez vos connaissances!

  • Commander des brochures pour sensibiliser

  • Comment aider les migrants en Belgique? Voici des idées concrètes