“Nous espérons améliorer la situation des migrants”

Stephan Kessler est en charge du plaidoyer relatif à Frontex au sein du Jesuit Refugee Service Europe. Certaines organisations dont JRS ont décidé de siéger au sein du Forum consultatif mis en place par l’Agence Frontex. Stephan Kessler est même le Vice-président de ce Forum. Entretien.

JRS Europe a choisi de participer au Forum consultatif de Frontex. Pourquoi ?

JRS Europe a fait un intense lobbying auprès du Parlement européen pour que le règlement Frontex soit modifié. Nous n’avons pas obtenu tout ce que nous souhaitions mais, au moins, il a été décidé de mettre en place un Forum consultatif. Ce forum est, selon nous, une occasion pour les ONG de faire du lobbying au plus proche des décideurs de l’agence Frontex, et plus particulièrement du conseil d’administration. Le forum ne prend pas de décision mais donne des conseils au conseil d’administration ainsi qu’au secrétariat de l’agence. Et tous deux doivent au moins traiter nos arguments et recommandations, y donner des réponses. Nous avons aussi pour but de soutenir la chargée des droits fondamentaux dans son travail. Cela pourrait donner plus de force à ses recommandations. Enfin, à partir de ce forum, nous comprendrons mieux le mode de fonctionnement et les procédures internes de Frontex. Nous espérons que ce forum sera un outil utile pour améliorer la situation des migrants aux frontières extérieures de l’Union européenne.

N’y-a-t-il pas des risques de légitimer le travail de l’agence ?

Non, car nous ne prenons pas de décisions. En dernier ressort, la responsabilité échoit toujours au conseil d’administration de Frontex.

Aurez-vous la possibilité d’utiliser à l’extérieur les informations que vous obtiendrez au sein de ce Forum consultatif ?

Oui, sauf lorsque ces informations sont labellisées « confidentielles ». Mais ce n’est pas encore arrivé.

Le Forum consultatif a commencé à se réunir. Quelles sont vos premières impressions ?

Jusqu’à présent, il n’y a eu qu’une réunion formelle et une réunion informelle. Fin juin, nous allons adopter un programme de travail pour 2013. Nous allons discuter des codes de conduite et de la mise en œuvre de la stratégie des droits fondamentaux. À l’avenir, nous discuterons évidemment avec la chargée des droits fondamentaux, le conseil d’administration et le secrétariat de tout incident aux frontières dont nous avons connaissance.

Propos recueillis par Cédric Vallet

  • Réfugié, demandeur d’asile, migrant… Lexique & définitions

  • Adresses utiles pour les personnes exilées en Belgique

  • Quels sont les droits des personnes solidaires? Testez vos connaissances!

  • Commander des brochures pour sensibiliser

  • Comment aider les migrants en Belgique? Voici des idées concrètes