Les Groupes d’Epargne Collective et Solidaire (GECS)

Il s’agit d’un système mutualiste, mis en place par le service logement du CIRÉ.

Il est inspiré de la tontine africaine. Chaque participant contribue à la constitution d’un « pot commun », qui constitue une épargne collective. Les montants nécessaires au payement des acomptes sont prélevés dans ce « pot commun », en attendant le prêt du Fonds du logement… qui interviendra seulement lors de la signature de l’acte authentique de vente, 4 mois après le compromis.

Durant tout le projet, les personnes qui font partie du GECS participent à des séances d’informations collective sur l’acquisition et reçoivent aussi un accompagnement individuel.

Comprendre les GECS en 3 mins (vidéo)

Quand on est une famille à revenus modestes, vu les loyers souvent très élevés, il peut être difficile de constituer l’acompte demandé lors de la signature d’un compromis de vente. Alors que de nombreuses familles seraient capables de payer les mensualités du remboursement d’un crédit hypothécaire, l’acompte reste souvent un obstacle. Suite à ce constat, le CIRÉ a lancé les Groupes d’Epargne Collective et Solidaire (GECS) en 2003.

Cette démarche d’épargne collective et individuelle vous intéresse ? Vous connaissez un ménage susceptible d’être intéressé par le projet ? Vous souhaitez obtenir plus d’informations ? N’hésitez pas à nous contacter !

Prochaines séances d’informations

Nos séances se font actuellement en ligne. Merci de prendre contact avec nous par mail via le formulaire de contact en sélectionnant “logement”, à logement@cire.be ou par téléphone au 02/629 77 01

N’oubliez pas de nous transmettre votre numéro de téléphone et votre mail. Nous vous recontacterons afin de fixer un rendez-vous.

Depuis septembre 2018, nous proposons une nouvelle formule de GECS.

Ce type de projet d’aide à l’acquisition destiné à des ménages à revenus modestes a fait ses preuves au cours des 16 dernières années. En tout, plus de 150 ménages sont devenues propriétaires d’un logement à Bruxelles et en Wallonie grâce à l’épargne collective organisée au sein des différents groupes et à l’accompagnement offert par les associations partenaires. (Plus de détails, voir ci-dessous « Historique des GECS entre 2003 et 2018 »)

Le CIRÉ a souhaité pérenniser ce projet tout en l’adaptant davantage à la réalité des ménages et à celle du marché immobilier. La nouvelle formule se veut donc plus structurante et mieux adaptée au rythme des membres, ce qui devrait leur permettre d’atteindre leur objectif et de devenir propriétaires d’un logement.L’ancienne formule des GECS durait 2,5 ans. Ce nouveau GECS sera permanent et ne sera donc pas limité dans le temps. Ce nouveau fonctionnement se calque sur la nécessité de se préparer à la dure réalité du marché immobilier actuel : les prix s’envolent et la concurrence est rude.

  • Dans un premier temps, il est important que les ménages puissent se confronter à cette réalité, qu’ils soient mieux préparés pour l’affronter et qu’ils se questionnent sur la faisabilité de leur propre projet d’achat.
  • Dans un second temps, s’ils sont déterminés et disposés à acheter, les ménages peuvent se lancer dans leur projet d’achat.

4 étapes

La nouvelle formule prévoit 4 étapes que les membres franchiront à leur rythme, en fonction de leur situation.

Étape 1

  • Les intéressé(e)s sont invité(e)s à assister à une séance d’information sur le projet. Ces séances sont mensuelles.
  • Les ménages qui désirent participer au GECS sont ensuite reçus individuellement par le service logement pour évaluer la faisabilité de leur projet selon leur situation et leur bilan au Fonds du Logement.
  • Si le projet semble irréaliste, le ménage en est informé et est, si possible, réorienté vers d’autres options. Si le projet tient la route, le ménage entre dans une phase de préparation à devenir propriétaire.

Etape 2 : Préparer son projet d’achat

Sur base du bilan fait par le Fonds du Logement et sur base des possibilités du ménage, le service logement propose de commencer par un Projet d’Épargne Préparatoire Solidaire (PEPS), c’est-à-dire une épargne mensuelle sur mesure, déposée auprès de CREDAL, avec lequel le CIRÉ travaille depuis de nombreuses années. L’objectif de cette phase est double :

  • d’une part, entrer dans une dynamique d’épargne
  • d’autre part, constituer (ou augmenter) un capital de départ.

Mais cette phase permet surtout aux ménages de tester elles-mêmes leur capacité d’épargne et au service logement de vérifier, selon leur situation, la faisabilité de leur projet d’achat.

Cette étape comprend également des séances de sensibilisation thématiques, entre autres sur la recherche d’un logement, la gestion d’un budget, le parcours d’achat ou encore les implications d’un achat en couple ou seul.

Cette étape peut motiver les familles à continuer, les pousser à modifier leur situation ou leurs priorités pour pouvoir y arriver ou, au contraire, leur faire prendre conscience que ce projet ne leur convient pas.

Étape 3 : Passer à l’action

Une fois que le ménage s’est approprié cette dynamique d’épargne, qu’il a constitué une somme de départ, qu’il a suivi les séances thématiques de base et qu’il se sent prêt, il a environ un an pour concrétiser son projet d’achat. Il passe alors dans la phase d’action et rejoint l’épargne collective solidaire fixe de 80€ par mois. Lors d’ateliers d’échange d’expériences, les membres s’enrichissent mutuellement et approfondissent certaines thématiques liées à l’achat.

Chaque membre est alors accompagné individuellement dans son parcours d’achat (visites, étapes de l’acquisition, assurances, etc.), en collaboration avec des bénévoles. Lors de la visite technique, avant la signature de l’offre, un(e) architecte ou une association du Réseau habitat accompagne la famille pour vérifier l’état du logement et l’étendu des travaux le cas échéant.

Étape 4: Prendre son envol

Le ménage a trouvé le logement qui lui convenait a signé l’acte de vente! Durant cette dernière étape, le membre récupère ce qu’il a mis dans l’épargne collective, un an après le début de son entrée en phase d’action. Il est accompagné dans les démarches post-achat (devis pour les travaux, primes à la rénovation…), par le CIRÉ ou orienté vers un membre du Réseau habitat ou Homegrade

Le membre partage alors son expérience avec d’autres membres du GECS et peut finalement prendre son envol en tant que propriétaire.

Chacun à son rythme

Ces différentes étapes permettent aux ménages d’évaluer la faisabilité de leur projet d’achat, de se confronter à la réalité du marché de l’immobilier et de se préparer, finalement, à devenir propriétaires.

Les membres avancent dans leur projet et passeront d’une étape à l’autre à des rythmes différents, selon leur situation et leurs ressources ou selon leurs opportunités. Certains iront plus vite, d’autres, plus lentement. Après tout, il s’agit de projets d’achat individuels, renforcés par la solidarité collective. Donc, à chacun son rythme !

Vous souhaitez vendre votre bien immobilier tout en aidant des ménages à revenus modestes à acquérir un logement et à s’enraciner durablement à Bruxelles? Alors, vous avez certainement une brique dans le cœur! Découvrez la campagne ici

Plusieurs GECS se sont développés durant ces années et ont permis à beaucoup de familles d’acheter leur logement.

  • Le premier GECS en 2003, composé de 25 familles, a été géré uniquement par le CIRÉ.
  • Ensuite, d’autres groupes ont été mis en place et ont été développés avec plusieurs partenaires
  • Enfin, depuis 2018, le CIRÉ est revenu à sa formule du départ, adaptée à l’évolution du marché : le GECS permanent.

  • Comment soutenir les personnes sans-papiers ? Voici 8 idées concrètes

  • Adresses utiles pour les personnes exilées en Belgique

  • Comment aider les migrants en Belgique? Voici 32 idées concrètes

  • Réfugié, demandeur d’asile, migrant… Lexique et définitions