Les Groupes d’Epargne Collective et Solidaire (GECS)

Il s’agit d’un système mutualiste, mis en place par le service logement du CIRÉ.

Il est inspiré de la tontine africaine. Chaque participant contribue à la constitution d’un « pot commun », qui constitue une épargne collective. Les montants nécessaires au payement des acomptes sont prélevés dans ce « pot commun », en attendant le prêt du Fonds du logement… qui interviendra seulement lors de la signature de l’acte authentique de vente, 4 mois après le compromis.

Durant tout le projet, les personnes qui font partie du GECS participent à des séances d’informations collective sur l’acquisition et reçoivent aussi un accompagnement individuel.

Comprendre les GECS en 3 mins (vidéo)

Quand on est une famille à revenus modestes, vu les loyers souvent très élevés, il peut être difficile de constituer l’acompte demandé lors de la signature d’un compromis de vente. Alors que de nombreuses familles seraient capables de payer les mensualités du remboursement d’un crédit hypothécaire, l’acompte reste souvent un obstacle. Suite à ce constat, le CIRÉ a lancé les Groupes d’Epargne Collective et Solidaire (GECS) en 2003.

Plus de 180 ménages sont devenus propriétaires d’un logement à Bruxelles et en Wallonie grâce à l’épargne collective organisée au sein des différents groupes et à l’accompagnement offert par les associations partenaires. (Plus de détails, voir ci-dessous « Historique des GECS »)

Cette démarche d’épargne collective et individuelle vous intéresse ? Vous connaissez une personne ou un ménage susceptible d’être intéressé par le projet ? Vous souhaitez obtenir plus d’informations ? N’hésitez pas à nous contacter !

Prochaines séances d’informations

Nos séances se font actuellement en ligne.
Pour connaitre la prochaine date et éventuellement vous inscrire, merci de prendre contact avec nous par mail via le formulaire de contact en sélectionnant “logement”, à logement@cire.be ou par téléphone (02/629 77 21 ou 02/629 77 01). Laissez-nous votre numéro de téléphone.

Cette nouvelle formule du projet GECS qui a débuté en 2018 (sur base du même modèle que le CIRÉ a créé en 2003), est, à la différence des autres, continu, adapté au rythme des ménages et se déroule en quatre phases :

1. L’information et l’inscription

Cette phase permet aux ménages intéressés de prendre connaissance du projet via une séance d’information. Si le ménage veut participer au projet, nous lui proposons un entretien individuel pour étudier ensemble la faisabilité du projet. Nous proposons de réaliser une épargne individuelle « idéale », calculée avec le ménage en fonction de sa situation et du bilan (simulation de prêt) établi par le Fonds du Logement. Il s’agit d’arriver à une situation très proche de celle qu’il aurait en cas d’achat d’un logement. Il peut commencer ainsi son épargne individuelle chez CREDAL.

Le but principal de cette épargne individuelle est de faire en sorte que les ménages testent eux-mêmes leur capacité financière pour devenir propriétaires mais également qu’ils puissent augmenter « l’apport propre » nécessaire pour l’achat. Prendre l’habitude d’épargner (parfois déjà acquise) sera important et nécessaire au moment de devenir propriétaire.

2. La préparation

Si le ménage rempli les conditions, il entre dans la phase de préparation. Il est invité à suivre une série de formations obligatoires concernant l’acquisition et à continuer son épargne individuelle.

3. L’action

Une fois que le ménage s’est approprié cette dynamique d’épargne, qu’il a constitué une somme de départ, qu’il a suivi les séances thématiques de base et qu’il se sent prêt, il peut rejoindre, de commun accord avec le CIRÉ, la phase d’action qui lui permettra de concrétiser son projet d’achat.

Dès lors, il commence à contribuer à l’épargne collective. Durant cette phase, un.e référent.e (et un.e architecte) l’accompagnera pour les visites et autres démarches. Depuis 2019, nous avons des bénévoles (3 pour le moment) pour aller plus loin dans l’accompagnement des familles. L’épargne collective peut donc être utilisée par tous les participants pour compléter l’acompte. Le mécanisme reste identique au projet GECS d’origine.

Des ateliers de formation plus approfondis et des échanges d’expériences sont prévus également permettant d’aller plus loin dans certaines thématiques indispensables. Les phases préparatoire et action comportent une séance d’introduction et une séance d’évaluation et clôture.

4. Le post-achat

Les ménages qui ont acheté leur logement sont accompagnées pour la suite. Cet accompagnement est différent selon le type d’acquisition ou projet (Citydev, Fonds du Logement ou autre). On les accompagne jusqu’à l’emménagement. Pour celles qui achètent dans le privé, si nécessaire, nous proposons un accompagnement concernant les dernières modalités, comme la mise en conformité du logement. Pour ceux qui font des travaux et en ont besoin, nous les orientons vers une association du Réseau habitat ou Homegrade pour la demande de primes à la rénovation.

Chaque ménage est invité à partager son parcours d’achat avec les autres membres du GECS. Un an après son premier versement, il récupère ce qu’il a investi dans l’épargne collective.

Chacun à son rythme

Ces différentes étapes permettent aux ménages d’évaluer la faisabilité de leur projet d’achat, de se confronter à la réalité du marché de l’immobilier et de se préparer, finalement, à devenir propriétaires.

Les membres avancent dans leur projet et passeront d’une étape à l’autre à des rythmes différents, selon leur situation et leurs ressources ou selon leurs opportunités. Certains iront plus vite, d’autres, plus lentement. Après tout, il s’agit de projets d’achat individuels, renforcés par la solidarité collective. Donc, à chacun·e son rythme !

Vous souhaitez vendre votre bien immobilier tout en aidant des ménages à revenus modestes à acquérir un logement et à s’enraciner durablement en Belgique? Alors, vous avez certainement une brique dans le cœur! Découvrez la campagne ici

Plusieurs GECS se sont développés durant ces années et ont permis à plus de 180 familles d’acheter leur logement.

  • Le premier GECS en 2003, composé de 25 familles, a été géré uniquement par le CIRÉ.
  • Ensuite, d’autres groupes ont été mis en place et ont été développés avec plusieurs partenaires
  • Enfin, depuis 2018, le CIRÉ est revenu à sa formule du départ, adaptée à l’évolution du marché : le GECS permanent.

  • Politiques migratoires: ce qui a changé en 5 ans

    Interview de Sotieta Ngo, directrice du CIRÉ
  • Comment soutenir les personnes sans-papiers ? Voici des idées concrètes

  • Adresses utiles pour les personnes exilées en Belgique

  • Comment aider les migrants en Belgique? Voici des idées concrètes

  • Réfugié, demandeur d’asile, migrant… Lexique et définitions