Le Community Land Trust Bruxelles (CLTB) et ses groupes-projet

Le service logement du CIRÉ, en tant que partenaire, accompagne les familles participantes à des « groupes-projet » du Community Land Trust Bruxelles (CLTB).

Comprendre le CLTB en 3 mins (vidéo)

Le Community Land Trust Bruxelles (CLTB) développe des projets de logement perpétuellement abordables à Bruxelles pour des personnes à revenus limités, sur des terrains possédés en commun. Par-delà les logements, le CLTB co-construit, avec les habitants et les associations de terrain, une ville juste et inclusive. Le CLTB est donc un développeur immobilier social qui offre une réponse innovante et durable à la crise du logement.

Avec la hausse des prix de l’immobilier, il devient de plus en plus difficile pour les familles à revenus modestes d’acheter une propriété. Avec plusieurs associations partenaires, le CIRÉ, a réfléchi à une solution pour rendre les logements plus accessibles et lutter contre la spéculation.

L’inspiration est venue d’un projet ayant fait ses preuves aux États-Unis depuis les années 70 : les « Community Land Trust (CLT). » Ce modèle a démontré sa capacité à maintenir des logements accessibles pour des familles à bas revenus notamment grâce à un système de séparation de la propriété de la terre et du bâtiment et à la création d’un « trust » – c’est-à-dire un organisme qui est propriétaire de la terre et des bâtiments – qui reste détenteur du sol et qui applique strictement des mesures anti-spéculatives.

C’est lors de la réalisation du projet « L’Espoir » (2005-2010), réalisé par la Maison de quartier Bonnevie, le CIRÉ et le Fonds du Logement (Maître d’ouvrage), que la réflexion a commencé.

  • En 2010, 15 associations, dont le CIRÉ, créent la plateforme “Community Land Trust Bruxelles” (CLTB).
  • Fin 2012, le Gouvernement de la Région Bruxelles-Capitale reconnait officiellement le CLTB. La plateforme CLTB devient alors l’asbl « Community Land Trust Bruxelles »
  • La Région de Bruxelles-Capitale accorde au CLTB un premier subside pour acheter un bâtiment qui deviendra le premier projet pilote de 7 logements à Anderlecht.
  • Aujourd’hui, le CLTB compte 11 projets sur des sites différents à Bruxelles dont 2 (bientôt 3) finis et habités pour un total de 200 logements. Ces projets sont financés notamment par la Région de Bruxelles-Capitale et l’Europe.

Groupe-projet Arc-en-Ciel

Ce groupe est initialement un projet pilote, construit par le Fonds du Logement dans le cadre des projets CLTB.

Il se situe à Molenbeek, entre les rues Vandenpeereboom et Étangs Noirs. Il a commencé grâce à une épargne collective en 2012. Il est maintenant fini et sera bientôt habité. Il comporte 32 logements passifs, un jardin collectif, une salle polyvalente et un espace associatif.

Les familles du projet sont accompagnées par le CIRÉ et la Maison de Quartier Bonnevie. Elles ont été impliquées à chaque étape: créer l’épargne collective, choisir les thèmes de formation, constituer un cahier de recommandations, choisir le projet architectural, définir les espaces collectifs, rédiger le règlement d’Ordre intérieur de la copropriété…

Nous continuerons le suivi des familles pendant 2 ans à partir de leur emménagement en février 2020.

Groupe-projet Transvaal

Le CIRÉ accompagne les futurs habitants du projet Transvaal, situé dans la rue Transvaal à Anderlecht.

Il comprend 15 logements, un jardin collectif et un espace associatif. Le permis d’urbanisme a été introduit en novembre 2019. Entre temps, des « Archi-labs » sont organisés par le CLTB, avec la participation du CIRÉ. Le but: mettre en place un processus participatif impliquant ses membres, des éventuels futurs utilisateurs, des riverains, les associations partenaires et des experts.

Pour plus de détails, vous consultez le site du CLTB

Groupe-projet Lumière du Nord

Depuis fin 2014, le CIRÉ collabore avec le CLTB dans le cadre du groupe-projet Lumière du Nord.

Le projet a connu de grosses difficultés et le marché public a dû être relancé. Les familles impliquées qui étaient intéressées ont été réorientées vers d’autres projets et le CIRÉ les a accompagnés dans cette transition. Le nouveau projet sera attribué en 2020 et le nouveau groupe de futurs habitants constitué lors de l’approbation du permis d’urbanisme, en 2022.

Il comprend une quinzaine de logements passifs de tailles diverses, et est situé chaussée d’Anvers à Bruxelles. Il a été lancé dans le cadre du contrat de quartier durable Masui. Cet endroit a connu un vrai développement urbain ces dernières années: espaces verts, potagers collectifs, plaines de jeux, crèches et associations s’y sont installées.

 

Illustration: clt.be

  • Quels sont les droits des personnes solidaires? Testez vos connaissances!

  • Politiques migratoires: ce qui a changé en 5 ans

    Interview de Sotieta Ngo, directrice du CIRÉ
  • Commander des brochures pour sensibiliser

  • Réfugié, demandeur d’asile, migrant… Lexique et définitions

  • Comment aider les migrants en Belgique? Voici des idées concrètes

  • Adresses utiles pour les personnes exilées en Belgique