Banner Top

La force de tous les gens ensemble, pour réussir!

“La force de tous les gens ensemble, pour réussir !”
(Catherine)

Voilà une phrase qui donne le “ton et le fond” de la soirée qui s’est tenue le 25 septembre dernier au Vaartkapoen .

Soirée émouvante, pleine d’espoirs que cette soirée de lancement d’un nouveau groupe d’épargne à Molenbeek . D’un genre nouveau, ce groupe sera sans doute amené à soutenir la création du premier CLT à Bruxelles : à la rue Vandenpeereboom.

Plus de trente familles présélectionnées étaient présentes ce soir-là, – motivées, impatientes, et un peu inquiètes aussi. Si tout se passe comme espéré en effet, elles devraient pouvoir participer (au sens le plus fort du terme) à orienter le projet et à le faire vivre : quels types logements, quelles activités collectives, quels liens avec le quartier… Elles auront un vrai rôle à jouer et seront un partenaire à part entière ! Voilà l’un des messages que les organisateurs de la soirée ont cherché à faire passer : cette chance rare, mais cette responsabilité et parfois cette difficulté que d’être réellement associé à la définition du projet.

Ce 25 septembre, il s’agissait en effet à la fois de bien ré-expliquer le projet et dans la mesure du possible répondre aux questions que se posaient encore les familles, mais aussi qu’elle comprennent bien que ce projet était le leur. Et ceci, avant une décision définitive d’engagement qui leur était demandée pour le 3 octobre1.

Mais au delà des informations sur ce que sont les groupes d’épargne collective et solidaire, ou sur le fonctionnement des CLT, il s’agissait aussi, voire surtout, de faire déjà un petit peu connaissance “entre nous”. C’est évidemment essentiel, avant de faire le choix de participer à une telle aventure, d’au moins savoir avec qui on s’y embarque : qui seront nos futurs voisins et copropriétaires, qui sont ces travailleurs des associations seront à nos côtés tout au long !

Driss, Mina, Boubakar, Catherine, Fatoumata, Traore, Amadou, Grégonie, Mireille, Rusie, Hamid et les autres.. nous dit leurs rêves et parfois leurs peurs. Quelques fils conducteurs dans leurs propos:

  • l’envie d’avoir des voisins avec qui bien s’entendre, partager, s’entraider …ne pas se disputer ;
  • celle de pouvoir en fin “se poser” chez soi : désir de stabilité, de s’ancrer enfin dans un lieu bon à vivre pour soi et ses enfants .”Ca fait longtemps que je cherche, je suis fatiguée de déménager”
  • l’importance qu’il n’y ait pas trop de bruit : le besoin de calme après parfois des années de tourmentes. “Mon rêve : avoir enfin un logement comme tout le monde, un logement où il n’y a pas de bruit, où je peux me sentir bien!”
  • et finalement, la peur que ça prenne beaucoup de temps !

De leur côté, les travailleurs et travailleuses des associations se sont aussi brièvement présentés . Des visages souriants et des prénoms : Aurelia, pour Bonnevie; Maria -Elvira, Carole et Emily, pour le CIRE; Sylvie, Béatrice et Marie, pour Convivence et Geert et Lorella, pour l’équipe CLTB.

Cette soirée du 25, c’est le début d’une histoire, la première page vient de s’écrire ….. A suivre donc !

1 : A l’heure d’écrire ces lignes, l’on sait déjà que la plupart ont confirmé leur désir de s’impliquer!

Tagged under
Banner 468 x 60 px