Banner Top

Préjugé #5 : “Les migrants sont un danger pour notre économie”

La majorité des études disent pourtant le contraire! L’immigration n’est en rien une menace pour l’économie. Selon le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), l’immigration a un effet neutre, voire positif sur les grandes variables de l’économie d’un pays.

Des chercheurs de l’OCDE ont récemment estimé que l’impact de l’immigration sur les finances de l’État belge était positif: 0,5% du produit intérieur brut (PIB). Quant à l’arrivée en 2015 de nombreux réfugiés, la Banque nationale de Belgique estime qu’elle devrait générer, d’ici 2020, autant de revenus qu’elle aura entrainé de dépenses.

Par ailleurs, l’évolution démographique et le vieillissement de la population en Europe rendent l’immigration de plus en plus nécessaire pour garantir la survie des systèmes de sécurité sociale, et en particulier des systèmes de pensions. Selon les projections du Bureau fédéral du plan, sans immigration, la population belge diminuerait sur le long terme, ce qui ferait grimper la facture du vieillissement.

{youtube}zlSQEpG1AcQ{/youtube} European Economy Explained – Going further together – The ageing population (une vidéo en anglais de la Commission européenne)

Enfin, l’immigration favorise la créativité et l’innovation, en apportant à la société d’accueil de nouvelles idées et de nouvelles compétences.

Ces effets positifs de l’immigration sur l’économie impliquent que les migrants soient autorisés à travailler, qu’ils aient accès à des formations, qu’on les aide à s’intégrer et que l’on lutte contre les discriminations. Si les politiques d’intégration des migrants, tout comme les politiques d’accueil des demandeurs d’asile, peuvent être coûteuses à court terme, elles sont aussi créatrices d’emploi et sources de consommation. Et sur le plus long terme, elles permettent aux États de récolter les avantages économiques de l’immigration.

{youtube}UrSLGuHBvdg{/youtube}

Pour approfondir:

Tagged under
Banner 468 x 60 px