Statut de réfugié ou protection subsidiaire ?

Le statut de réfugié est accordé à une personne qui rentre dans les critères de la Convention de Genève c’est-à-dire qui craint d’être persécutée en raison de sa race, sa religion, sa nationalité, son appartenance à un certain groupe social ou ses opinions politiques. Le réfugié bénéficie d’un droit de séjour illimité en Belgique et n’a pas besoin de permis de travail.

La protection subsidiaire, elle, est accordée à celui qui ne peut être reconnu réfugié mais qui encourt un risque réel d’atteintes graves en cas de retour, notamment en raison d’une violence aveugle liée à un conflit armé. Elle garantit un permis de séjour provisoire d’un an, renouvelable, qui ne devient définitif qu’au bout de cinq ans. L’accès au marché du travail est conditionné à un permis de travail ou une carte d’indépendant. Depuis peu, les droits en matière de regroupement familial ont été harmonisés entre les deux statuts.

  • Réfugié, demandeur d’asile, migrant… Lexique & définitions

  • Adresses utiles pour les personnes exilées en Belgique

  • Quels sont les droits des personnes solidaires? Testez vos connaissances!

  • Commander des brochures pour sensibiliser

  • Comment aider les migrants en Belgique? Voici des idées concrètes