soutien

Dépliant Migrant-e victime de violences conjugales : quels sont mes droits ?

Les migrant-e-s victimes de violences conjugales sont doublement victimes: à la violence subie au quotidien du fait de leur partenaire s’ajoute en effet une violence administrative. Afin de les informer sur leurs droits, un dépliant a été édité, en différentes langues: français, néerlandais, anglais, espagnol, portugais, russe, arabe et turc.

La Plateforme associative en soutien au groupe ESPER a publié un dépliant à destination des migrant-e-s victimes de violences conjugales. Ce dépliant donne des informations sur ce qu’est la violence conjugale ou familiale, sur les droits des victimes et sur les services d’aides.

Initialement en français et en néerlandais, ce dépliant est aujourd'hui diposnible en anglais, arabe, espagnol, portugais, russe et turc.

Pour commander des exemplaires "papier" de ce dépliant, prenez contact par mail avec Coralie Hublau.

Téléchargez le dépliant

pdf version française (849 KB)  
pdf version néerlandaise (941 KB)
pdf version anglaise (761 KB)
pdf version espagnole (756 KB)
pdf version portugaise (760 KB)
pdf version russe (841 KB)
pdf version arabe (1.12 MB)
pdf version turque (682 KB)

La Plateforme ESPER

En 2012, le CIRÉ et le Centre de prévention des violences conjugales et familiales ont accompagné de nombreuses femmes dans leurs démarches administratives afin de les aider à sortir de la situation de "double violence" dans laquelle elles se trouvaient. Ces femmes ont commencé à se réunir régulièrement au sein d'un groupe, ESPER (Epouses Sans Papiers en Résistance) et ont mené pendant plusieurs mois différentes actions de lobbying et de sensibilisation.

Aujourd'hui et depuis plus d'un an, une plateforme associative de soutien au groupe ESPER poursuit ce travail de sensibilisation et de développement d'outils autour de cette thématique.

Cette plateforme se compose actuellement du MRAX, d'AWSA-Be, du Centre de prévention des violences conjugales et familiales, du CIRÉ et d'une chercheuse du GERME-ULB. D'autres acteurs sont régulièrement invités à rejoindre la plateforme (centres d'hébergement, plannings familiaux, associations...).

Dernière modification le mercredi 14 septembre 2016 15:54