Avertissement
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 54

soutien

Les Roms de Serbie : une mission de terrain

mission-serbie-romsAu mois de mai 2012, le CIRÉ a co-organisé une mission en Serbie avec le Délégué général aux droits de l'enfant. L'occasion d'approfondir notre connaissance de la problématique Rom à Belgrade et en Serbie, par des visites de terrain auprès de familles roms et des rencontres d'acteurs associatifs locaux. Et de poursuivre la réflexion sur le contexte politique et les enjeux de cette question préoccupante.

Du 7 au 10 mai 2012, Caroline Intrand, chargée des questions européennes et de la problématique des roms pour le CIRÉ, a participé à une mission de terrain en Serbie, co-organisée avec Bernard De Vos, le Délégué général aux droits de l'enfant.

Triple objectif

Les objectifs de la mission étaient les suivants:

  • Accompagner l'équipe du Délégué général aux droits de l'enfant pour le tournage d'un documentaire autour de l'histoire d'une famille serbe d'origine rom demandeuse d'asile en France puis en Belgique;
  • Approfondir notre connaissance de la problématique rom à Belgrade et en Serbie;
  • Approfondir notre réflexion sur le contexte politique et les enjeux de cette thématique pour la Serbie.

Pratiquement, nous avons effectué des visites de terrain auprès de la famille serbe dont le parcours a été suivi par Bernard De Vos, des visites de terrain dans des bidonvilles où vivent les Roms et là où ils ont été relogés, et des rencontres avec des ONG actives sur la question rom.

Que retenir ?

La situation humanitaire des Roms dans les bidonvilles à Belgrade est plus que préoccupante : défaut d'accès à l'eau, à l'électricité, à l'emploi, à l'école, à la santé, au logement. Et elle risque de s'aggraver au fil du temps parce que le climat politique n'est pas en faveur des Roms. La discrimination institutionnalisée à l'encontre des Roms, non seulement dans les lois mais aussi dans les pratiques administratives, est renforcée par les discours politiques. De ce fait, un accès limité aux droits les plus élémentaires pour les Roms se perpétue de génération en génération.

Nous avons recueilli des témoignages révèlant une xénophobie rampante, avec des tensions récurrentes entre les membres de la communauté rom et la population majoritaire (actes d'intimidation et de violence, discours néo nazi, insultes quotidiennes, mépris...) mais également avec les forces de l'ordre.

Ces situations entraînent des besoins de protection importants du fait du cumul des discriminations et des actes d'intimidation et de violence, du climat d'insécurité dans lequel vivent les Roms à Belgrade.

Il semble que les autorités se soumettent aux demandes de l'Union européenne pour assurer le maintien de la levée des visas et rejoindre, à terme, l'Union européenne. Concrètement, cela se traduit par des pratiques de dissuasion, en particulier à l'encontre de la communauté rom, accusée de "produire" des "faux demandeurs d'asile". Des changements législatifs sont en préparation pour restreindre leur droit à quitter le pays. Les ONG serbes ont été payées par les États belge et allemand pour mettre en œuvre leur politique de dissuasion.

La société civile est assez divisée mais une tendance majoritaire est encline à participer à des projets de réinstallation, de réinsertion et de dissuasion pour profiter des fonds européens et ne pas mettre en péril les relations avec l'Union européenne.

Alimenter la réflexion

Cette mission de terrain en Serbie vient alimenter le travail de réflexion du CIRÉ à propos de la problématique des Roms. Cela se traduit notamment par la rédaction d'analyses et un travail de plaidoyer, tant au niveau belge qu'européen.


 

{jathumbnail off images="images/thematiques/t1-politiques-migratoires/gallerie-photo-roms-serbie.jpg"}

Découvrez le documentaire réalisé par le Délégué général aux droits de l'enfant


 

Découvrez les photos réalisées durant la mission en Serbie

gallerie-photo-roms-serbie


 

Découvrez le rapport "Selective Freedom" de l'association Chachipe

pdf  Rapport Chachipe Balkans (923.75 KB)

Dernière modification le mardi 17 mars 2015 13:19