soutien

Les politiques migratoires et le concept de l' appel d'air

politiques-migratoires-concept-appel-air

Une notion revient souvent dans la bouche de nombreux responsables quand on parle des étrangers: celle de l’appel d’air.

Ainsi, un accueil de trop bonne qualité des demandeurs d’asile, et en particulier le fait de leur verser une aide financière, inciterait les étrangers à venir chez nous pour y demander l’asile, non tant en raison d’un réel besoin de protection que dans le but de profiter de cet accueil.

Dans cette optique, une politique trop généreuse de régularisation pousserait ces mêmes étrangers à venir en masse quémander notre hospitalité. L’idée étant, bien sûr, que ce soit-disant appel d’air doit être évité à tout prix et que les politiques d’accueil et de régularisation doivent être définies en conséquence.

Cette idée d’un appel d’air est pourtant critiquable dans son principe même car elle relève d’une vision par principe négative de la venue de certaines catégories d’étrangers et parce qu’elle incite à une régression générale du respect des droits de ces personnes.

Il ne s’agit que d’un mythe, d’une incantation qui finit par convaincre à force d’être répétée sans répit et qui, malgré sa vacuité, n’en a pas moins des effets déplorables.

pdf  Politiques-migratoires-concept-appel-air (155.71 kB)

Dernière modification le mardi 17 mars 2015 13:17