soutien

Favoriser l'intégration des nouveaux arrivants

l'intégration, une question au coeur des préoccupations politiques

Depuis sa création, le CIRÉ s'est donné comme objet social d' "initier les néo-réfugiés à la vie économique, sociale et culturelle du pays en vue de faciliter leur installation et leur intégration". Cette thématique est encore et toujours d'actualité, même si l'on mesure bien évidemment le chemin parcouru. Le CIRÉ estime donc qu'il doit poursuivre son investissement dans le domaine de l'intégration en restant attentif aux évolutions sociétales et aux inflexions nécessaires à donner à ses actions ainsi qu'aux évolutions institutionnelles à prendre en compte dans le travail plus politique à mener sur les questions d'intégration.

Lors de sa création, le CIRÉ s'est donné comme objet social d' "initier les néo-réfugiés à la vie économique, sociale et culturelle du pays en vue de faciliter leur installation et leur intégration". Le contexte actuel montre combien cette thématique est encore et toujours d'actualité. Le CIRÉ estime donc qu'il doit poursuivre son investissement dans le domaine de l'intégration en restant attentif aux évolutions sociétales et aux inflexions nécessaires à donner à ses actions ainsi qu'aux évolutions institutionnelles à prendre en compte dans le travail plus politique à mener sur les questions d'intégration.

Un travail politique

"Favoriser l'intégration des nouveaux migrants" implique à nos yeux de poursuivre notre contribution à la définition et à la mise en place d'une politique d'accueil des primo-arrivants en Région bruxelloise comme en Région wallonne. Par ailleurs, le CIRÉ entend continuer à définir et à porter des propositions politiques, juridiques et administratives dans tous les domaines touchant à la question de l'intégration

Un travail d'analyse

En amont du travail politique, le CIRE réalise différents documents d'analyse touchant à la problématique de l'intégration en général et à l'accueil des primo-arrivants en particulier. Ce sont ces documents qui servent de base à la réflexion et aux propositions politiques défendues en la matière.

Des outils concrets à disposition des primo-arrivants

Outre le travail politique et d'analyse sur ces questions, le CIRÉ met à la disposition des migrants des outils et des services concrets :

  • l'école de français : qui vise à l'initiation des nouveaux arrivants (tous statuts confondus) à la langue française et à la vie sociale politique et culturelle belge
  • le service Travail-Équivalence-Formation : qui vise à accompagner les migrants dans leurs démarches pour ce qui touche à la reconnaissance de leur diplôme ou de leur formation et à les guider vers les structures de recherche à l'emploi qui existent en Belgique
  • le service logement : qui développe différentes initiatives avec des familles migrantes précarisées pour solutionner leur difficulté à trouver des logements décents
  • prendre toutes les initiatives nécessaires, à la demande des membres ou de notre public, pour résoudre les difficultés liées aux questions d'intégration. Il s'agit aussi bien d'initiatives sur le plan politique que social, culturel, etc... et ce, avec les grands acteurs concernés
Dernière modification le mardi 17 mars 2015 13:17