soutien

Les ONG évaluent le fonctionnement des maisons de retour

EvaluationMaisonRetour2012La détention des mineurs d'âge en centres fermés est une violation de la Convention internationale des droits de l'enfant. Depuis quatre ans, la Belgique a mis en place des "maisons de retour" ouvertes pour les familles qui, auparavant, étaient enfermées. Pour le CIRÉ, qui reste opposé à la politique d'enfermement et de retour menée par la Belgique, ces institutions de retour constituent un "moindre mal". Afin de pointer les problèmes existants dans le fonctionnement des maisons de retour et d'insister sur la nécessité de poursuivre la recherche d'alternatives à la détention des étrangers en centres fermés, le CIRÉ s'est associé à la publication d'une évaluation de ces unités d'habitation ouvertes pour les familles, menée par la Plate-forme "Mineurs en exil".

 

Découvrez l'évaluation des ONG sur les "maisons de retour":

pdf  Evaluation Maisons de retour 2012 (1.33 MB)

Dernière modification le mardi 17 mars 2015 13:19