Avertissement
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 54

soutien

Et nous, on peut rester? - Communiqué de presse du CIRÉ et la LDH du 22 février 2014

Le dimanche 23 février, deux pandas originaires de Chine vont être accueillis sur le tarmac de Bruxelles-National comme des chefs d’État. Pendant ce temps, plusieurs centaines d’Afghans sans droit de séjour attendent eux aussi d’être accueillis car leur vie est menacée en cas de retour en Afghanistan. Pour pointer l’absurdité de cette situation, un encart intitulé « Et nous, on peut rester ?» a été publié par le CIRÉ et la LDH dans l’édition de la Dernière Heure/Les Sports de ce samedi.

Ce dimanche, deux pandas originaires de Chine vont être accueillis sur le tarmac de Bruxelles-National comme des chefs d’Etat par le Premier ministre Elio Di Rupo, représentant l'ensemble du gouvernement belge.

Pendant ce temps, plusieurs centaines d’Afghans sans droit de séjour attendent eux aussi d’être accueillis. Sans tambours ni trompettes. Juste dignement.  Car leur vie est menacée en cas de retour en Afghanistan.

« Et nous, on peut rester ?»

Pour pointer l’absurdité de cette situation, un encart intitulé « Et nous, on peut rester ?» a été publié par le CIRÉ et la LDH dans l’édition de la Dernière Heure/Les Sports de ce samedi.

Le CIRÉ et la LDH remercient l’agence JWT qui est à l’initiative de cette action ainsi que le photographe Jean-Pierre Van der Elst, le centre media MEC et le quotidien la DH qui ont offert leur contribution à titre gracieux.

Contacts

CIRÉ - Damienne Martin - formulaire de contact
Ligue des droits de l’Homme - Alexis Deswaef

Dernière modification le mardi 26 mai 2015 18:12