soutien

Communiqué du 21 décembre 2011- La Secrétaire d’État Maggie De Block n’a pas encore de plan pour la crise de l’accueil

sander-de-wilde-006La Secrétaire d'État à l'asile et à l'immigration Maggie De Block a reçu, ce lundi, SOS Accueil, le projet d'aide d'urgence temporaire de 8 ONG. De cette rencontre, il ressort qu'aucun plan n'est prévu pour enrayer la crise humanitaire cet hiver. Pourtant, chaque semaine, des personnes ayant droit à l'accueil se retrouvent à la rue, dans le froid. SOS Accueil continue donc son action.

Les 8 ONG ont mis en place SOS Accueil pour adresser un signal fort au nouveau gouvernement et à la nouvelle secrétaire d'État Maggie De Block. Un signal nécessaire, parce que de nombreux demandeurs d'asile, des familles avec enfants et des mineurs étrangers non accompagnés se retrouvent à la rue. Alors qu'ils ont tous légalement droit à l'accueil dans notre pays.

La secrétaire d'État trouve le signal des ONG important. Elle a confirmé que ce n'est pas le rôle des ONG de prévoir cette aide d'urgence. Mais elle n'a pas pris d'engagements concrets, si ce n'est d'essayer d'ouvrir les places d'accueil promises par le gouvernement en affaires courantes. Il n'y a donc pas de plan d'ouverture d'hébergements d'urgence supplémentaires sur la table pour régler les problèmes actuels. Or, sans cela, la crise humanitaire ne pourra être résolue. Des hommes, des femmes et des enfants ayant droit à l'accueil doivent survivre depuis des mois à la rue. Et ils ne peuvent actuellement plus être réintégrés dans le réseau d'accueil. Seules des places d'accueil d'urgence supplémentaires peuvent les sauver du froid.

Le projet d'aide d'urgence SOS Accueil reste donc plus que jamais d'actualité. SOS Accueil prévoit un accompagnement de jour pour tous et un hébergement de nuit pour les plus vulnérables. Depuis le début de l'année, Fedasil (l'Agence fédérale pour l'accueil des demandeurs d'asile) n'a pu octroyer de place d'accueil à plus de 5000 personnes ayant pourtant droit à cet accueil. Ces personnes doivent survivre sans toit, sans nourriture et sans accompagnement. Il s'agit là d'une violation flagrante des obligations légales de la Belgique et de ses engagements internationaux.

Plus d'infos :

www.sosaccueil.be
www.sosopvang.be

Contacts presse

Florence Carion (FR): 0477 25 90 34 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Eef Heylighen (NL): 0473 88 65 97 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 


 Qu'est-ce que SOS Accueil ?

Parce que cette crise humanitaire est inacceptable et que la crise de l'accueil sévit depuis déjà 3 ans, SOS Accueil offre une aide d'urgence exceptionnelle. Une aide d'urgence pour toutes les personnes qui ont légalement droit à l'accueil mais qui se retrouvent à la rue. Il s'agit de demandeurs d'asile, de familles avec enfants en situation de séjour irrégulier et de mineurs étrangers non accompagnés.

  • SOS Accueil organise, durant la journée, un accompagnement social, juridique et médical pour tous ceux qui se retrouvent à la rue. Et un hébergement de nuit pour les plus vulnérables d'entre eux.
  • SOS Accueil reçoit déjà du soutien. Mais nous avons encore besoin de volontaires et de soutien financier. Plus d'infos sur www.sosaccueil.be
  • SOS Accueil a été lancé le mardi 13 décembre par 11.11.11, Caritas International, le CIRÉ, Convivial, Médecins du Monde, Oxfam, UNICEF Belgique, et Vluchtelingenwerk Vlaanderen.
Dernière modification le mardi 17 mars 2015 13:18