soutien

Nouvelle liste de "pays sûrs" : la politique de dissuasion renforcée - Communiqué de presse - 20 juillet

Le gouvernement a publié le mercredi 20 juillet 2016, comme chaque année, sa nouvelle liste de « pays sûrs », laquelle impose aux demandeurs d’asile originaires de ces pays une procédure d’asile accélérée. En plus de l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, du Kosovo, de l’Inde, de la Macédoine, du Monténégro et de la Serbie, pays déjà présents l’année dernière, la liste comprend maintenant la Géorgie. L'ADDE, Amnesty International, le CIRÉ, la Ligue des droits de l’Homme et Vluchtelingenwerk Vlaanderen restent fermement opposés au recours à la notion de « pays sûr » et à l’usage d’une telle liste.

Analyse des enjeux de la mise en place d'une liste de pays sûrs

20110923-analyse-liste-pays-sursLe 24 novembre 2011, le Parlement a adopté dans l'urgence le concept de pays d'origine sûrs. L'idée d'introduire une telle liste de pays sûrs dans la procédure d'asile belge n'était pas nouvelle, en témoignent les nombreuses propositions de loi réformant l'asile déposées en 2010 et 2011 et qui prévoyaient d'introduire une telle liste.

S'abonner à ce flux RSS