soutien

FRONTEX: surveiller ou sauver des vies? - Communiqué de presse FRONTEXIT du 9 octobre 2013

frontex-visuel-big

Six jours après le "drame de Lampedusa", alors que le nombre de victimes ne cesse d'augmenter et que les recherches en mer continuent, la commissaire européenne aux affaires intérieures, Cecilia Malmström, transmet un message hypocrite et mensonger : la solution pour prévenir les morts en mer serait d'accélérer la mise en place d'Eurosur pour mieux surveiller les bateaux de réfugiés, et d'investir des ressources supplémentaires afin de lancer une grande opération de sauvetage en Méditerranée sous l'égide de l'agence Frontex.

S'abonner à ce flux RSS