soutien

Le rapport annuel du CIRÉ pour l’année 2014: une politique migratoire de plus en plus restrictive

Au moment où nous publions notre rapport annuel 2014, l’actualité est marquée par les tragédies des migrants morts en mer. Et par l’entêtement des autorités européennes qui continuent à y répondre par des solutions qui n’en sont pas. En 2014 déjà, 4000 personnes sont mortes en tentant de rejoindre notre continent. Les réfugiés et les déplacés ont été plus nombreux que jamais. Une année noire pour les migrants...

Rapport Frontexit: "Frontex entre Grèce et Turquie: la frontière du déni"

Grece Turquie FR Couv copy copyA la frontière gréco-turque, l'agence européenne de surveillance des frontières extérieures, Frontex, participe à un dispositif qui empêche les réfugiés de bénéficier de la protection internationale.  Le dernier rapport de la campagne FRONTEXIT, "Frontex entre Grèce et Turquie : la frontière du déni"  souligne les conséquences dramatiques de l’intensification de la surveillance à cette frontière ("push back", non accès à la demande d’asile, violences physiques et verbales, etc.) ainsi que le défaut de responsabilité de l’agence.

Le rapport annuel du CIRÉ pour l'année 2013

2013, au niveau fédéral et européen : une vision politique étriquée et protectionniste qui se développe aux dépens des droits fondamentaux des migrants... Comment espérer avancer dans une politique d'ouverture, d'échange, de respect des droits si nous ne commençons pas par permettre aux autres de bouger comme nous trouvons normal de le faire nous-mêmes ?

Le rapport annuel du CIRÉ pour l’année 2012

2012... Année charnière pour la politique d'asile et de migration en Belgique, dixit le gouvernement. Un tournant décisif a été amorcé et, désormais, tout est sous contrôle selon lui : la crise de l'accueil est résolue, les demandes d'asile et de régularisation pour raisons médicales diminuent, les abus sont traqués, les retours volontaires ont la cote. Les nouvelles mesures prises par le gouvernement seraient "efficaces" et "humaines". La politique choisie serait enfin "cohérente". Tout irait pour le mieux et l'avenir serait prometteur... Vraiment ?

Le rapport annuel du CIRÉ pour l'année 2011

2011 : année paradoxale, totalement bloquée politiquement du côté du gouvernement mais avançant à pas de géants du côté du Parlement, en trouvant des majorités alternatives improbables pour voter des lois toujours plus restrictives en matière d'asile, d'accueil et de regroupement familial. Et le ton de l'accord de gouvernement est le même: un leitmotiv domine, c'est l'idée qu'il y a des abus de tous côtés et que la lutte contre ces abus est l'objectif premier...

Le rapport annuel du CIRÉ pour l'année 2010

Le monde bouge à une vitesse qui s’accélère... et ces mouvements de plus en plus rapides ne peuvent qu’interroger la vision politique et la pratique du CIRÉ. Que retenir de 2010 ? Cette année a sans aucun doute été marquée par la crise de l'accueil des demandeurs d'asile. Mais les activités en matière de politiques migratoires, de séjour, de besoin de protection, d'intégration ou encore en matière d'enfermement et d'expulsions ont elles aussi été riches et variées.

S'abonner à ce flux RSS