soutien

Les migrants non plus ne veulent pas d’un "Calais bis"

Communiqué de presse - 2 février 2016. Les propos du Gouverneur de Flandre occidentale invitant à ne pas donner de nourriture aux migrants s’ajoutent à une série de réactions politiques problématiques sur la situation des migrants à Zeebruges. Les migrants sont à nouveau pointés comme un problème dont il faut se débarrasser, au détriment du respect de leurs droits fondamentaux.

S'abonner à ce flux RSS