soutien

Non, Monsieur le Secrétaire d'État, tout n'est pas permis avec les migrants!

Le Secrétaire d’État à l’asile et à la migration en Belgique a déclaré le 11 mai 2017 dans une interview à Reuters qu’il fallait renvoyer les migrants qui tentaient de rejoindre irrégulièrement le territoire européen par voie maritime, en refoulant leurs bateaux dans les pays de transit. Cette réponse inique à la question migratoire en Méditerranée fait de lui un des fers de lance des positions les plus extrêmes en Europe, en violation du droit international et du droit européen. Découvrez notre carte blanche publiée ce 17 mai sur levif.be.  

S'abonner à ce flux RSS