soutien

Nouvelle liste de "pays sûrs" : la politique de dissuasion renforcée - Communiqué de presse - 20 juillet

Le gouvernement a publié le mercredi 20 juillet 2016, comme chaque année, sa nouvelle liste de « pays sûrs », laquelle impose aux demandeurs d’asile originaires de ces pays une procédure d’asile accélérée. En plus de l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, du Kosovo, de l’Inde, de la Macédoine, du Monténégro et de la Serbie, pays déjà présents l’année dernière, la liste comprend maintenant la Géorgie. L'ADDE, Amnesty International, le CIRÉ, la Ligue des droits de l’Homme et Vluchtelingenwerk Vlaanderen restent fermement opposés au recours à la notion de « pays sûr » et à l’usage d’une telle liste.

Le Conseil d’État raye l’Albanie de la liste des pays "sûrs" - Communiqué du 29 octobre 2014

Ce 23 octobre 2014, le Conseil d'État a jugé que l'Albanie n'avait pas sa place sur la liste de pays d'origine "sûrs" établie par la loi belge en matière d'asile. Une relative bonne nouvelle pour les associations à l'origine du recours, qui ne cessent de dénoncer le principe même de cette liste et les discriminations qu'elle engendre. Communiqué de presse de l'ADDE, du CIRÉ et de la LDH.

Communiqué de presse 22 mai 2013 - Le gouvernement confirme la liste des pays sûrs: mauvaise pratique et politique hypocrite

Ce 15 mai 2013, l’arrêté royal établissant la liste des pays d’origine sûrs a été publié. Un air de déjà vu, car le gouvernement reprend les sept pays considérés comme sûrs l’année dernière. Les demandeurs d’asile originaires de ces pays continueront dès lors à être soumis à une procédure d’asile accélérée, qui ne respecte pas leurs droits fondamentaux. L’Association pour le droit des étrangers, le CIRÉ, la Ligue des droits de l’Homme, la Liga voor Mensenrechten et Vluchtelingenwerk Vlaanderen rappellent leur ferme opposition à l'établissement de telles listes.

Analyse des enjeux de la mise en place d'une liste de pays sûrs

20110923-analyse-liste-pays-sursLe 24 novembre 2011, le Parlement a adopté dans l'urgence le concept de pays d'origine sûrs. L'idée d'introduire une telle liste de pays sûrs dans la procédure d'asile belge n'était pas nouvelle, en témoignent les nombreuses propositions de loi réformant l'asile déposées en 2010 et 2011 et qui prévoyaient d'introduire une telle liste.

Communiqué du 16 novembre 2011: Liste de pays sûrs: quelles garanties de qualité pour la procédure d'asile ?

sander-de-wilde-001Aujourd'hui, la commission de l'intérieur de la Chambre a adopté un projet de loi prévoyant l'adoption d'une "liste de pays sûrs". Le but ? Diminuer le nombre de dossiers d'asile et sortir de la crise de l'accueil. Pour le CIRÉ, cette liste risque surtout d'exclure de la protection des personnes qui en ont réellement besoin. Pour le CIRÉ, loin de garantir une diminution claire des demandes d'asile et d'offrir une solution à la crise de l'accueil, une telle liste pose de sérieuses questions quant à la qualité de la procédure d'asile. Certains demandeurs d'asile pourraient se voir exclus de la protection, alors qu'ils en ont réellement besoin.

S'abonner à ce flux RSS