soutien

La Justice continue de s'opposer aux expulsions de Soudanais - CP

L’État belge ne peut pas expulser de migrants vers le Soudan sans s’assurer qu’ils ne risquent pas d’y être soumis à un risque de torture ou de traitements inhumains contraires à l’article 3 de la Convention européenne des droits de l’Homme. C’est ce qu’ont affirmé ces derniers jours plusieurs tribunaux belges, francophones et néerlandophones, ordonnant la libération ou suspendant l’expulsion de Soudanais.

Assises citoyennes des migrations: vers la justice migratoire

Les déclarations des différentes Assises citoyennes sur les migrations seront mises en commun et donneront naissance à une déclaration finale à Bruxelles en juin. Le but ? Construire ensemble, avec les citoyens, une autre approche des migrations basée sur le respect et l’égalité des droits de chacun. Découvrez le projet de déclaration et les dates des prochaines rencontres organisées dans le cadre de ces Assises.

Le CNCD lance sa campagne "Justice migratoire"

Le CNCD lance une campagne pour la justice migratoire. Son objectif? Permettre à toutes les personnes qui ne se retrouvent pas dans les politiques actuelles de tracer ensemble un autre chemin. Parce que la justice migratoire est un élément indispensable de la construction d’un monde juste et durable.

Arrêt de la Cour de Justice de l’UE sur les visas humanitaires: une occasion manquée et une immense déception- Communiqué de presse - 7 mars 2017

Aujourd’hui, dans un arrêt très attendu et dont la portée dépasse le contexte belge, la Cour de Justice de l’Union européenne réunie en grande chambre a estimé que les États européens ne sont pas obligés de donner des visas humanitaires à toute personne devant fuir des situations inhumaines et dégradantes. Un arrêt très décevant qui se distancie de la position de l’avocat général. Et un signal inquiétant lancé à l’Union européenne et à ses États membres qui ne cessent d’accroître les contrôles aux frontières et de restreindre l’accès au territoire aux migrants et aux réfugiés. Une occasion historique manquée de réaffirmer les valeurs de l’Union européenne basées sur les droits fondamentaux.

L'aide juridique en perspective

Dans cette analyse, le CIRÉ se penche sur l'état actuel de l'aide juridique, ainsi que sur les mesures annoncées par le gouvernement Michel Ier en la matière. L'occasion de rappeler l'importance fondamentale de l'aide juridique pour un grand nombre de citoyens et de constater que l’accès à cette aide, déjà loin d’être garanti pour tous hier, est aujourd’hui de plus en plus mis mal.

S'abonner à ce flux RSS