soutien

Bilan de la politique d’asile et de migration 2014 -2017

L’examen de la politique d’asile et d’immigration confirme la marche en avant annoncée par le gouvernement en termes de restrictions de droits. Si le propos est cohérent avec les actes, il reste néanmoins difficile de saluer cette cohérence, assurée à coups de stigmatisation effrénée à l’égard des étrangers et de dispositions se situant trop souvent sur le fil de la légalité et dépassant à maintes reprises le principe de proportionnalité.

Ces associations qui dérangent

Dans cette analyse, le CIRÉ revient sur la décision prise par le Gouvernement belge, en juin dernier, de fermer 10.000 places d’accueil pour les demandeurs d’asile.

L’équation simpliste du Secrétaire d’État à l’asile et la migration - Carte blanche

Depuis le début de son mandat, le Secrétaire d'État à l'asile et la migration, Theo Francken, suit méthodiquement la ligne de l'accord de gouvernement, tout en y ajoutant sa touche personnelle. Les mesures prises interpellent. Les termes employés, les raccourcis et la symbolique qu'ils véhiculent aussi. En occupant l'espace médiatique comme il le fait, le Secrétaire d'État à l'asile et à la migration contribue à instaurer un climat de suspicion à l'égard des étrangers. Une carte blanche parue dans les éditions numériques du Soir ce jeudi 26 mars.

S'abonner à ce flux RSS