soutien

Semira Adamu: ils ont tué une femme, pas son combat

A partir de ce 19 septembre et tous les jours jusqu'au 28 septembre, la Coordination Semira Adamu organise une série d'activités pour commémorer la mort de cette jeune réfugiée nigériane, tuée le 22 septembre 1998 lors de sa sixième tentative d'expulsion.

Un recours contre des lois liberticides et contraires à la Constitution

Communiqué de presse. Ce 12 septembre 2018, neuf associations déposent un recours devant la Cour constitutionnelle, garante des libertés fondamentales et des droits constitutionnels, pour faire annuler une série d’articles dans lesdites « lois Mammouth ». Surnom qui leur a été donné parce qu’elles réforment en profondeur la loi belge des étrangers, dont la procédure d’asile, en en modifiant plus de septante articles. Ce gigantesque remaniement vise à réduire drastiquement les droits fondamentaux des demandeurs d’asile et plus largement, de tous les étrangers.

Les premières familles avec enfants pourront être enfermées dans dix jours

Communiqué de presse. L’arrêté royal détaillant le fonctionnement des nouvelles unités de détention pour les familles a été publié ce mercredi 1er août, dans la discrétion la plus totale. Le gouvernement de Charles Michel fait ainsi sauter le dernier verrou qui l’empêchait de priver de liberté des familles avec enfants en séjour irrégulier. C’est un jour noir pour les droits de l’enfant, pour les droits humains fondamentaux et pour la démocratie belge.

Les centres fermés pour étrangers: un mécanisme hors de contrôle

L’actualité récente a mis sous les feux de la rampe la problématique du renvoi des étrangers dans leurs pays d’origine et leur détention en centre fermé. On pense au vote par la Chambre, le 9 novembre dernier en séance plénière, des projets de loi modifiant la loi du 15 décembre 1980 sur les étrangers, à la présentation du rapport de Myria le même jour, à la campagne d’affichage #NotInMyName dénonçant la politique migratoire, et à la présentation de la note de politique du secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration.

La détention, clé de voûte de la réforme du droit des étrangers

Les projets de loi 2548 et 2549 modifiant la loi du 15 décembre 1980 sur l’accès au territoire, le séjour, l’établissement et l'éloignement des étrangers, et la loi du 12 janvier 2007 sur l’accueil des demandeurs d’asile et de certaines autres catégories d’étrangers reflètent la volonté du gouvernement de recourir systématiquement à la détention, d'alimenter la stigmatisation des étrangers et d’envoyer un message de fermeté au grand public. Aujourd’hui plus que jamais, la détention et l’expulsion des migrants sont une priorité du gouvernement et un instrument de communication politique.

S'abonner à ce flux RSS