soutien

Déclaration Commune: La coercition d'enfants pour obtenir des empreintes digitales et des images faciales n'est jamais acceptable

Bruxelles, le 28 février 2018: Nous, la société civile soussignée et les organisations des Nations Unies, sommes concernés par les propositions en cours d'examen dans le cadre de la réforme en cours du régime d'asile européen commun qui permettrait l'utilisation de la coercition pour prendre les empreintes digitales et les images faciales des enfants.

S'abonner à ce flux RSS