soutien

Dissuader n’est pas informer

Theo Francken a rapproché ce mardi 8 mars les déclarations de Myria concernant les courriers envoyés aux demandeurs d'asile à une attitude de trafiquants d'êtres humains. Une réaction choquante et indigne d’un Secrétaire d’État en charge des questions d’asile et de migration.

S'abonner à ce flux RSS