soutien

Communiqué de presse du 25 septembre 2012 - Faux indépendants bulgares et roumains: causes et conséquences

travail-migrants-3Jean-Claude Heirman, directeur général de l'Inspection sociale, a dénoncé la semaine passée dans la presse le problème des "migrants fraudeurs de l'Union européenne". Il mentionne en particulier les travailleurs/faux indépendants bulgares et roumains. Le CIRÉ, la CSC, la FGTB et OR.C.A s'étonnent de ce que rien n'est dit du problème de base auquel ces citoyens européens sont confrontés, à savoir leur accès limité à notre marché du travail. Il faut donc rester nuancé. Nous considérons que l'ouverture du marché du travail et l'offre d'un accompagnement à l'emploi sont deux mesures constructives et efficaces pour aborder les problèmes à la racine.

Communiqué du 18 janvier 2012- Roumains et Bulgares: le Gouvernement pousse-t-il à la fraude?

migrants-ombre

Le Secrétaire d'État à la Lutte contre la fraude, John Crombez, déclare aujourd'hui dans la presse qu'il compte s'attaquer à la "concurrence déloyale" provoquée par la présence de travailleurs roumains et bulgares sur le marché du travail. Le CIRÉ, la CSC et la FGTB rappellent que si le gouvernement entend réellement lutter contre la fraude sociale, il faudrait lever les mesures transitoires restreignant l'accès des travailleurs roumains et bulgares. Parce que ces travailleurs sont déjà présents sur le marché du travail belge mais coincés dans des conditions qui créent le dumping.

S'abonner à ce flux RSS