soutien

Migrants malades: le Médiateur fédéral épingle à son tour l'Office des étrangers- Communiqué de presse - 24 novembre 2016

Le Médiateur fédéral vient de publier un rapport d'enquête interpellant sur le fonctionnement de la section 9ter de l’Office des étrangers qui traite les demandes d’autorisation de séjour pour raisons médicales. Les constats dressés par le Médiateur sont largement partagés par les associations et les professionnels de terrain qui dénoncent depuis longtemps la situation préoccupante des migrants gravement malades en Belgique.

On ne choisit pas de vivre "sans papiers"

Qui sont ces femmes, ces hommes, ces familles en situation irrégulière que l’on appelle les "sans-papiers"? Comment ces personnes ont-elles perdu leur titre de séjour? Quels sont leurs droits? Éclairage dans cette analyse du CIRÉ.

L’autorisation de séjour pour raisons médicales: un permis de mourir en Belgique?- Communiqué de presse du 1er octobre 2015

Face à la situation particulièrement préoccupante des migrants gravement malades, des médecins, avocats, juristes et travailleurs de terrain se sont rassemblés pour publier un livre blanc sur la question des autorisations de séjour pour raisons médicales. Ils l’ont présenté ce jeudi 1er octobre. Découvrez le communiqué de presse du 1er octobre 2015.

La régularisation pour raisons médicales, vidée de sa substance?

Actuellement, on constate que l'administration a tendance à être de plus en plus stricte dans la délivrance d'autorisations de séjour. Et en matière de régularisation pour raisons médicales particulièrement, la pratique de l'Office des étrangers pose sérieusement question. Découvrez l'analyse rédigée par le CIRÉ à ce propos.

9 ter - une protection médicale juste et humaine? Un colloque et un film

Le 22 mars 2013, le CIRÉ et Medimmigrant organisaient au Parlement fédéral une matinée de réflexion et d'échanges sur l’application actuelle de l’article 9ter de la loi du 15 décembre 1980. L'occasion de projeter le film que nous avons réalisé à partir de témoignages de personnes gravement malades à qui la protection médicale a été refusée par les autorités.

S'abonner à ce flux RSS