soutien

Le rapport annuel du CIRÉ pour l'année 2010

Le monde bouge à une vitesse qui s’accélère... et ces mouvements de plus en plus rapides ne peuvent qu’interroger la vision politique et la pratique du CIRÉ. Que retenir de 2010 ? Cette année a sans aucun doute été marquée par la crise de l'accueil des demandeurs d'asile. Mais les activités en matière de politiques migratoires, de séjour, de besoin de protection, d'intégration ou encore en matière d'enfermement et d'expulsions ont elles aussi été riches et variées.

Les migrations sont le symptôme des fractures du monde. C'est aux fractures qu'il faut s'attaquer et pas aux symptômes, car elles ne sont ni le fruit du hasard, ni une fatalité : elles sont la résultante de choix politiques et économiques qui ont été faits et peuvent donc être défaits ! C'est par cette phrase qui fait plus que jamais sens que nous avons décidé d'ouvrir notre rapport d'activité pour cette année 2010.

pdf  Le rapport annuel du CIRÉ pour l'année 2010 (3 MB)

Dernière modification le lundi 13 juillet 2015 15:52