soutien

Primo-arrivants bruxellois: deux parcours pour une même intégration?

Alors que Bruxelles s’apprête à mettre en œuvre ses premiers parcours d’accueil francophones pour les primo-arrivants, le CIRÉ a rédigé une analyse qui pose la question de la pertinence d’organiser deux parcours, l’un francophone, l’autre néerlandophone, dans une même région.

Avec la crise des réfugiés et l’arrivée de nombreux candidats à l’asile en Belgique, les choses bougent en matière d’intégration. Bruxelles ne fait pas exception. Mais en matière d’intégration, c’est la logique communautaire qui y prévaut: deux politiques, une francophone et une néerlandophone, avec des approches, des dispositifs et des moyens distincts. Et déjà un nombre de places insuffisant pour répondre aux besoins...

Découvrez l’analyse "Primo-arrivants bruxellois: deux parcours pour une même intégration?"

pdf Primo-arrivants bruxellois: deux parcours pour une même intégration? (214 KB)

Cette analyse a été publiée dans le numéro 106 de L’insertion, périodique de la FEBISP.

 

Dernière modification le lundi 04 janvier 2016 11:11