soutien

Les mémorandums du CIRÉ pour les élections de 2014

Les mémorandums du CIRÉ pour les élections de 2014 ©CIRÉ

Le 25 mai 2014, ce seront les élections fédérales, européennes, régionales et communautaires. Le CIRÉ a formulé ses recommandations en matière d'asile et de migrations dans deux mémorandums.

Le CIRÉ a réalisé deux mémorandums, l'un renvoyant aux compétences fédérales et européennes, l'autre aux compétences régionales et communautaires.

Matières fédérales et européennes

Nous constatons qu'un étau se resserre petit à petit autour des questions d'asile et d'immigration. Cette vision politique de plus en plus restrictive dans des matières comme l'accueil des demandeurs d'asile, l'accès à la protection ou le regroupement familial semble être globalement partagée par toutes les formations politiques au gouvernement.

C'est donc une autre vision de la politique migratoire que nous appelons de nos vœux : plus ambitieuse - et donc plus efficace, en ce qu'elle ne tenterait pas, vainement et à grands frais, d'endiguer un besoin de mobilité profondément ancré dans la nature humaine -, plus porteuse de justice sociale (ici et là-bas) et d'humanité.

Et c'est l'objectif que nous nous fixons pour les années qui viennent: développer et partager cette vision, avec d'autres ONG du nord et du sud du pays, mais aussi avec la population et avec le monde politique.

Dans l'intervalle, des correctifs urgents et importants peuvent et doivent être apportés à la politique actuelle si les responsables politiques veulent tendre un peu plus vers leur idéal annoncé de "politique ferme mais juste et humaine".

Ainsi, vous trouverez les recommandations du CIRÉ dans son memorandum pour les élections fédérales et européennes 2014

Version pour une lecture à l'écran:

pdf  Mémorandum du CIRÉ - élections fédérales et européennes 2014 - lecture à lécran (262.78 kB)

Version imprimable:

pdf  Mémorandum du CIRÉ - élections fédérales et européennes 2014 - version imprimable (269.56 kB)

 

Matières régionales et communautaires

S'il est une question qui s'est régulièrement invitée dans le débat politique et dans les médias pendant cette législature, c'est bien celle de l'intégration des populations étrangères. Cette intégration est effectivement un enjeu de taille au vu de l'ampleur de la présence des personnes étrangères récemment arrivées sur le territoire - plus particulièrement à Bruxelles et dans les autres grandes villes wallonnes - mais aussi des personnes d'origine étrangère n'ayant pas encore trouvé d'intégration satisfaisante sur le territoire notamment parce que la mesure de ce qu'il fallait mettre en place pour leur assurer plus d'égalité d'accès aux droits et de participation effective à notre société n'a pas été prise.

Par souci d'égalité ou, plus pragmatiquement, de cohésion sociale et de participation socio-économique, une priorité doit donc être accordée à la mise en place, au renfort, à la transformation de politiques destinées à soutenir l'intégration (que ce soit en termes de parcours d'accueil, de travail, d'équivalences de diplômes, de logement, d'enseignement...).

À la veille des importantes réformes institutionnelles et du transfert de nombreuses compétences qui se préparent, cette question doit certainement être mise au cœur des préoccupations politiques.

Vous trouverez les recommandations du CIRÉ dans son mémorandum pour les élections régionales et communautaires 2014:

Version pour une lecture à l'écran:

pdf  Mémorandum du CIRÉ - élections régionales et communautaires 2014 - lecture à lécran (289.59 kB)

Version imprimable:

pdf  Mémorandum du CIRÉ - élections régionales et communautaires 2014 - version imprimable (298.29 kB)

Dernière modification le mardi 14 juillet 2015 16:06