soutien

Accueillir les naufragés du monde

Les drames des migrants qui perdent la vie aux frontières de l’Europe nous amènent à nous pencher sur les politiques migratoires européennes et leurs conséquences. Cette analyse permet de comprendre comment nous sommes arrivés à la situation actuelle et pointe l’urgente nécessité de penser les politiques migratoires autrement.

Depuis le début de l’année 2015, plus de 1.800 migrants ont perdu la vie en mer. L’an dernier, ils étaient près de 3.300 à mourir noyés. Selon les estimations de l’Organisation internationale pour les migrations, 22.000 migrants seraient morts en tentant de gagner l’Europe depuis 2000, principalement en traversant la Méditerranée. 22.000 hommes, femmes et enfants morts en tentant de trouver une vie meilleure en Europe... D’autres sources estiment que les chiffres pourraient être multipliés par trois.
Si ces drames touchent l’opinion, ils révèlent aussi l’ineptie des politiques migratoires et la nécessité de repenser et de reconsidérer les migrations en profondeur.

Découvrir l’analyse « pdf Accueillir les naufragés du monde (198 KB) »

Cette analyse a été publiée dans La Gazette #2 (octobre 2015), une publication du CID Inter J de Rochefort abordant largement le sujet des "identités et migrations". Découvrez cet article.

 

Dernière modification le mardi 24 novembre 2015 16:09