Banner Top

Précarisation du séjour et régression des droits fondamentaux des étrangers

Le CIRÉ a rédigé une analyse sur une question particulièrement inquiétante: la tendance actuelle à la précarisation du séjour des étrangers. Avec des conséquences sur le respect de leurs droits fondamentaux.

On constate en Belgique, comme dans la plupart des pays de l’Union européenne, une tendance depuis plusieurs années à l’adoption de mesures qui précarisent le séjour des étrangers et touchent directement ou indirectement à leurs droits fondamentaux, qu’ils soient demandeurs d’asile, réfugiés, étrangers en séjour régulier ou irrégulier, ou citoyens européens.

Les autorités justifient souvent ces mesures par la nécessité de lutter de manière efficace contre les abus, rarement quantifiés, mais également par la “conjoncture économique actuelle” dans laquelle il convient de limiter le risque de charge potentielle sur la sécurité sociale que représenteraient les migrants.

Découvrez l’analyse “Précarisation du séjour et régression des droits fondamentaux des étrangers”

icon Précarisation du séjour et régression des droits fondamentaux des étrangers (228.82 kB)

Article mis à jour le

Share This