Banner Top

Le rapport annuel du CIRÉ pour l’année 2015

Le rapport annuel du CIRÉ est évidemment marqué par l’actualité: l’arrivée importante de réfugiés en Europe et en Belgique. Une actualité qui a fait de cette année 2015 une année particulière.

Ce qui s’est déroulé cette année marquera sûrement un tournant dans l’histoire des migrations vers l’Europe mais aussi et surtout dans celle de l’Union européenne elle-même. 2015 a été une année meurtrière: plus de 3.700 personnes sont mortes aux frontières de l’Europe.

Une année qui a vu quelques pays accueillir les réfugiés à bras ouverts, tandis que d’autres – la toute grande majorité – ont mis des murs et des barbelés sur leur chemin…

Une année où l’Union européenne n’a pas été capable, et surtout n’a pas voulu, mettre en place des solutions humaines et adéquates pour accueillir les migrants sur son sol. Mais bien des mesures répressives, comme le renforcement de Frontex ou la création de hotspots.

Une année où la Belgique a connu, face à l’arrivée plus importante de demandeurs d’asile, un formidable élan de solidarité au Parc Maximilien et ailleurs, mais aussi des réactions de crainte et de rejet dans la population. Des inquiétudes bien souvent fondées sur des préjugés, qu’il est possible et essentiel de déconstruire.

Durant cette année, le CIRÉ a agi en réaction à cette actualité particulièrement intense tout en poursuivant son travail de défense des droits des étrangers au quotidien.

 Découvrez le rapport annuel 2015 du CIRÉ

Article mis à jour le

Mots clés
Share This