Banner Top

Communiqué du 29 février 2012: SOS Accueil ferme son abri de nuit et attend des solutions structurelles à la crise de l’accueil

SOS Accueil, le projet d’aide d’urgence de 8 ONG, a fermé son abri de nuit. “Nous demandions qu’aucune personne ayant droit à l’accueil ne dorme dans le froid de nos rues cet hiver. Cet objectif est atteint. Mais nous renforçons notre dispositif d’accompagnement de jour, quasi inexistant dans les lieux ouverts par le gouvernement”, explique Anne Dussart, porte-parole de SOS Accueil. Et parce que la crise de l’accueil est loin d’être résolue, le consortium continue de plaider pour des mesures structurelles, plus que jamais nécessaires. “Plus personne ne doit se retrouver à la rue”.

Les demandeurs d’asile, les familles sans papiers avec enfants et les mineurs étrangers non-accompagnés ont des besoins spécifiques en termes d’accompagnement. SOS Accueil va donc intensifier son aide socio-juridique et médicale. Cet accompagnement est tout aussi nécessaire qu’un lit pour la nuit. “Et pour apporter une solution définitive à la crise de l’accueil, il revient au gouvernement d’adopter des mesures structurelles. C’est loin d’être le cas à ce stade”, selon Anne Dussart.

Depuis le début de l’action le 13 décembre, SOS accueil a soutenu intensivement plus de 300 personnes qui ont droit à l’accueil mais qui devaient survivre à la rue. En journée, elles ont reçu une soupe ainsi qu’un accompagnement socio-juridique et médical. Notre hébergement d’urgence a permis d’accueillir, chaque soir, quelque 100 personnes particulièrement vulnérables pour un repas et un lit pour la nuit.


Qu’est-ce que SOS Accueil ?

SOS accueil est un projet d’urgence monté en consortium par huit ONG belges. Quatre d’entre elles ont plutôt pour mandat d’intervenir dans les pays sinistrés ou en développement (11.11.11, Médecins du Monde, Oxfam et UNICEF Belgique). Elles s’associent à Caritas international, au CIRÉ, à Convivial et à Vluchtelingenwerk Vlaanderen pour faire face à la crise de l’accueil, ici en Belgique. Une crise de l’accueil qui sévit depuis trois ans. Et qui a déjà envoyé à la rue plus de 15 500 personnes. Il s’agit de demandeurs d’asile, de familles sans papiers avec enfants et de mineurs étrangers non accompagnés. Ces personnes ont pourtant droit à l’accueil et à un accompagnement.

Que fait SOS Accueil ?

SOS Accueil organise, durant la journée, un accompagnement social, juridique et médical près de la gare du Nord. Et continue à plaider pour des solutions structurelles afin de mettre un terme à la crise de l’accueil.

Plus d’infos : www.sosaccueil.be


Contact presse

Florence Carion : 02 629 77 25 – formulaire de contact

Article mis à jour le

Mots clés
Share This